Actualités
29 Juin 2016

La meilleure arme contre la montée du populisme, c'est le recours systématique au référendum

Quelques jours après l’uppercut inattendu venu d’Outre-Manche, le continent européen est toujours KO par Brexit. Le jour du referendum, Bernard Henri-Lévy avait twitté "Défaite probable du Brexit. Déroute, donc, des souverainistes, des xénophobes, des racistes." Quelques heures plus tard, les scores révélaient l’existence de plus de 17 millions électeurs "xénophobes et racistes" au Royaume Uni. Bernard Henri-Lévy va-t-il recommander de les bombarder ? Cette condescendance largement partagée par les élites confirme leur divorce en cours avec la masse des électeurs, et pas seulement britanniques.

24 Juin 2016

Brexit, cruelle leçon de démocratie

L’Union Européenne souffre aujourd’hui d’avoir perdu l’un de ses principaux piliers. Pilier économique et militaire mais aussi référent pour la défense de nos libertés. L’Union européenne paye son élargissement non concerté, des traités imposés malgré le rejet des citoyens sollicités et, enfin, son acharnement réglementaire et sa quête d’harmonisation. La France et son modèle social financé à crédit portent une part de responsabilité dans cette débâcle. Nous inquiétons nos partenaires en nous enfermant dans la crise et en refusant les mutations en cours. L’Union européenne telle que nous l’avons connue est morte.

11 Juin 2016

22 juin, dîner débat avec Yves Bourdillon et Eric Verhaeghe

"Ne t'aide pas, l'Etat t'aidera" mène toujours à "Souriez, vous êtes ruiné"

Le modèle social français que le monde entier est censé envier mais se garde bien d’imiter est clairement à deux doigts de la banqueroute. Financièrement, mais aussi politiquement et socialement, ce système fondé sur des impôts, dettes et impôts massifs, les plus élevés de la planète, pour financer un Etat paternaliste, va dans le mur, comme l’illustrent les évènements actuels. Il est urgent de réinventer notre société en réhabilitant le goût de la liberté et du risque.

26 Mai 2016

Halte au chantage de la CGT

Le Parti Libéral Démocrate dénonce les multiples chantages auxquels la CGT se livre envers les Français et, aujourd'hui, envers la presse qu'elle souhaite soumettre à son diktat. Quelques poignées de militants activistes, part infime des salariés, bloquent déjà les raffineries, les ports. Ce mouvement s'étendra sans doute demain aux transports publics et aux centrales électriques. Mais la CGT du livre a aussi annoncé son interdiction de l'impression des journaux qui refusent d'insérer une page de sa propagande dans leur édition du jour. Non seulement la CGT veut paralyser la vie des Français et plonger des milliers de petites entreprises dans d'immenses difficultés, mais elle veut faire taire les voix médiatiques dénonçant son coup de force. Cette atteinte à la liberté de la presse est indigne d'une démocratie.

23 Mai 2016

Souriez, vous êtes ruiné

Une comédie incisive, et peut être prémonitoire, sur la crise de notre modèle social que le monde entier nous envie mais se garde bien d’imiter...
Livre d'Yves Bourdillon paru le 22 avril 2016 aux éditions du Rocher prix 19,90 €
 
Yves Bourdillon est reporter international au quotidien Les Echos depuis 1996 et suit les crises politiques, économiques et sociales aux quatre coins du monde.
Souriez, vous êtes ruiné est son deuxième roman après Du Trapèze au-dessus des piranhas (éditions Anne Carrière, 2012, prix du premier roman du salon du livre d’Île de France).
 
15 Mai 2016

Le PLD salue le retrait de Black M

Le Parti Libéral Démocrate salue le retrait du chanteur de rap Black M de la commémoration franco-allemande de la bataille de Verdun. Indépendamment des préférences culturelles de chacun, la cérémonie du centenaire de la bataille de Verdun qui a vu périr 300.000 de nos compatriotes de toute race et religion, exige de la sobriété et du respect. La venue d’un chanteur aux propos passés contraires aux valeurs de la République et justifiant sa présence par un simple « on va bien s’amuser » nous semblait injustifiable. D'autant que le centenaire de la bataille de Verdun voit l'Europe fragilisée de toute part par la montée des populismes et des protectionnismes.

11 Mai 2016

Mitterrand, une parenthèse libérale vite refermée

Par Aurélien Véron paru dans Contrepoints le 10 mai 2016

Si Mitterrand ouvre une petite parenthèse libérale dans le domaine des mœurs, c’est pour mieux préparer la route de la servitude que nous connaissons encore aujourd’hui.

Les socialistes ne cessent de se référer à leur parrain – dans tous les sens du terme – historique, François Mitterrand. Ce 10 mai, nous fêtons les 35 ans de son arrivée au pouvoir à la tête d’une gauche unifiée sous la bannière d’un marxisme décomplexé.

Ce fut la première alternance digne de ce nom, mais aussi la dernière tant la droite poursuivit son travail de sape de notre économie et de nos libertés. Nationalisations, abaissement arbitraire et uniforme de la durée légale du travail et de l’âge de départ à la retraite et ouverture des vannes de la dépense publique. Rapidement, l’économie du pays se retrouva plombée par les orientations catastrophiques de François Mitterrand.

10 Mai 2016

Débat 1er juin : Islam et Démocratie

Mercredi 1er juin à 19h00, nous débattrons sur l'Islam et la démocratie. Inscrivez-vous ici

Les Français non-musulmans sont nombreux à se poser des questions sur les pratiques visibles et les valeurs de l'Islam : est-il compatible avec la démocratie, permet-il l'égalité homme-femme ? Les Français de confession musulmane sont eux-mêmes désemparés face à ces interrogations de leurs compatriotes non-musulmans à leur égard.

Le voile perturbe, le prosélytisme salafiste inquiète, la menace permanente des attentats suicide "au nom de l'Islam" engendre son lot de questions plus ou moins rationnelles sur cette religion encore nouvelle en France, religion elle-même peu habituée à coexister en tant que religion minoritaire. D'ailleurs, devons-nous parler d'Islam ou des musulmans ?

 

 

26 Avril 2016

Présidentielle : Rama Yade candidate, un espoir pour les libéraux ?

Publié le 26 avril 2016 dans Contrepoints

En exclusivité pour Contrepoints, Aurélien Véron, président du Parti Libéral Démocrate, explique pourquoi le PLD soutiendra la candidature de Rama Yade à la présidentielle.
Une interview par la rédaction de Contrepoints.

Contrepoints : Rama Yade a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle 2017. Elle est soutenue par le PLD. Que voyez-vous en elle qui puisse porter un projet libéral ?

Aurélien Véron : Rama Yade partage d’autant mieux le diagnostic des libéraux qu’elle a vécu puis subi de l’intérieur les dérives de l’État. Elle a compris que les tempéraments libres n’étaient pas tolérés par le système. Elle a observé l’état de décrépitude des administrations publiques pourtant pléthoriques.

En créant son entreprise il y a quelques années, elle a basculé de l’autre côté du miroir et compris beaucoup de choses sur la réalité du secteur privé. Lorsque nous avons échangé pour la première fois au sujet de la présidentielle, ses premières phrases ont porté sur la nécessité de tout changer, de rétablir la justice et d’ôter des mains de l’État des missions qui ne devraient pas relever de lui pour rendre aux Français le pouvoir de faire, de créer du lien et de la valeur.

Avec le recul des dernières années, elle a ouvert les yeux sur la faillite de l’État-providence et l’explosion d’initiatives privées réussies. C’est sur la base de ce sentiment que nous avons commencé à travailler ensemble sur un projet de société substituant à l’État-providence une société de liberté et de confiance bâtie sur des citoyens responsables de leurs choix essentiels, économiques mais aussi éducatifs, de solidarité ou d’assurances sociales.

24 Avril 2016

Avec Rama Yade, la France qui ose

Rama Yade a annoncé ce soir sur TF1 sa candidature à l'élection présidentielle pour incarner une vision rénovée de notre pays bâtie sur la justice, l’initiative privée et la liberté. Sa première mesure, ouvrir Pôle Emploi à la concurrence pour rendre aux citoyens le libre choix.

12 Avril 2016

La prohibition du cannabis est ruineuse, dangereuse et inefficace. C'est absurde

Et si on dépénalisait le cannabis ? Début avril, Patrick Mennucci a relancé le débat sur le sujet. Après de nouveaux règlements de compte à Marseille liés au trafic de drogue, le député socialiste des Bouches-du-Rhône s'est justifié en expliquant que la politique de démantèlement des réseaux de trafiquants ne pourra jamais suffire. Une opinion que partage Aurélien Véron.

12 Avril 2016

Macron : navette spatiale ou lanterne éphémère ?

Article paru dans atlantico le 12 avril 2016 par Denis Jacquet - Vice-Président du PLD

De l’auto-entrepreneur solitaire au patron du CAC, la macronite aiguë atteint tous les organes de la société et des sociétés. « Il était jeune, il était beau, il sentait bon le changement chaud » dira peut-être un jour,la reprise du tube légendaire, de notre météorite française, le Elon Musk de la politique française, pour une politique sans frottement afin de rallier la prochaine présidentielle à grande vitesse !