Actualités
13 Octobre 2014

Petit dictionnaire à l'usage des politiques déboussolés

Les entrepreneurs aimeraient oser en paix. Aimeraient oser librement. Aimeraient oser offrir à ce pays administré une nouvelle définition de la liberté. Aimeraient livrer quelques définitions qui permettront peut-être aux politiques de se poser quelques questions, entre 2 conférences bâclées, visites faussement intéressées et au lieu de lire les quelques notes préparées par leurs conseillers, de méditer sur notre vision d’un certain nombre de définitions convenues et désormais vides de sens.

13 Octobre 2014

La droite face à la panne de la synthèse entre conservatisme et libéralisme

Atlantico : Le polémiste Eric Zemmour vient de publier Le suicide français aux éditions Albin Michel dans lequel il fustige des élites politiques sommant la France de "s'adapter à de nouvelles valeurs". De la même manière que Michel Onfray dénonce une gauche libérale et sociétale, Eric Zemmour dénonce ces travers à droite. Quelles sont aujourd'hui les limites à la lecture du monde que proposent les libéraux ? L'ont-ils fait évoluer avec la société ?

Gaspard Koenig : Chaque camp accuse l’autre d’être libéral, brouillant tellement le mot que, honnêtement, il ne veut plus dire grand-chose pour personne. Il faut revenir aux bases et retrouver le libéralisme classique que nous ont légué les révolutionnaires de 1789 (largement inspirés par les physiocrates) : une confiance dans l’individu, affranchi des tutelles et autonome dans ses décisions, que ce soit sur le plan économique, politique ou social. Cela suppose un Etat quasi jacobin pour assurer le respect des libertés fondamentales et briser les rentes. De ce point de vue, nous vivons dans une société totalement illibérale : infantilisante et normative du point de vue des comportements individuels, et ultra-interventionniste sur le plan économique. Personne ne peut penser qu’un pays avec un taux record de dépenses publiques et un corpus de 400 000 règlements en vigueur est le moins du monde libéral.

07 Octobre 2014

Le scandale des 600 comités Théodule

Un shadok mourant tendrement entouré de shadok charlatans

L’Etat déborde d’imagination pour inventer des comités qui coûtent chers à la France.

Ceci démontre que les ministères concernés sont incapables de diagnostiquer les évolutions économiques et sociales de leur environnement et d’en définir des objectifs de solution.

La décision publique s’appuie plus que jamais sur des rapports d’experts et commissions de tout genre qui est avant tout un joli moyen de botter en touche où de masquer le temps nécessaire pour qu’une promesse s’étiole d’elle-même.

Le nombre de ces instances citées par le chef de l’Etat est telle que l’on se demande ce que font ces ministères en attendant les résultats des rapports des commissions, comités et conseils.

 

30 Septembre 2014

Professions protégées ou condamnées?

Revenus des Professions protégées

Manuel Valls se distingue de ses prédécesseurs en s'attaquant à la réforme des professions protégées. Le carcan des 37 professions épinglées par l'Inspection Générale des Finances pèse 235 milliards d'euros de chiffre d'affaires (soit 6,4% du PIB qui échappent à l'effet favorable de la concurrence ouverte sur l'innovation) et un million d'emplois. Le périmètre s'élargit même à 219 professions réglementées selon le président de la Banque de France.

16 Septembre 2014

Non à la loi scélérate Cazeneuve !

Le Parti Libéral Démocrate condamne avec la plus extrême vigueur le projet de loi anti-terroriste présenté au vote des parlementaires par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Elle semble hélas emporter l'adhésion de la quasi unanimité des parlementaires, l'un d'entre eux n'ayant pas hésité à déclarer qu'il était temps de "s'asseoir sur les libertés individuelles".

10 Septembre 2014

Logement étudiant : une caution locative qui déplace le problème

De nombreux étudiants peinent à trouver un logement dans la ville de leur établissement d’études. En cause, le montant des loyers devenu prohibitif dans les grandes villes, et les sommes demandées à titre de caution par les bailleurs, qui constituent un obstacle à l’entrée sur le marché pour les étudiants d’origine sociale modeste.

06 Septembre 2014

Jeunes Libéraux : entretien avec Morgane Sevenet

Morgane Sevenet : « Être libéral c’est avoir conscience que ce sont les individus, la plus petite des minorités, qu’il faut défendre ».

Morgane Sevenet est étudiante en Master 1 de droit public à la Sorbonne après un passage à l’université d’Aix-en-Provence. Âgée de 20 ans, elle se destine à une carrière d’avocate. Formée par un passage dans la vie associative étudiante, elle est désormais présidente des « Jeunes libéraux », un mouvement politique indépendant cherchant à « promouvoir le libéralisme sous tous ses aspects » et s’adressant aux jeunes de 15 à 30 ans ».

30 Août 2014

Pourquoi il n’y a malheureusement pas de grande amélioration à attendre des ajustements de Valls sur la loi Duflot

vendredi 29 août, Manuel Valls a annoncé une série de mesures visant à relancer la construction immobilière. Ce plan de relance inclut notamment de favoriser la vente des terrains, et le renoncement au renforcement de l'encadrement des loyers, mesure phare de la loi Duflot. Des aménagements qui s'apparentent plutôt à du rafistolage loin de pouvoir relancer le marché en grande difficulté.

26 Août 2014

Le dur retour à la réalité d'un entrepreneur revenant de vacances aux Etats-Unis

Des vacances, on peut rapporter beaucoup de choses. Un teint de playboy, ou des brûlures d’exposition, des souvenirs qui paraîssent tellement essentiels sur le moment mais qui terminent irrémédiablement à la cave, des photos suffisamment nombreuses pour piller la mémoire de tout téléphone digne de ce nom, et, selon le pays visité, quelques restes de maladies liées à l’eau ou l’alimentation, qui vous assure un ventre plat pour la rentrée. A défaut de l’avoir eu avant le départ !

22 Août 2014

Cécile Duflot, la donneuse de leçons qui avait pourtant réussi à creuser les inégalités

Atlantico : les mises en chantier de logements neufs sont en baisse continue depuis 2012 : sur les 12 derniers mois, 316 370 chantiers ont commencé, contre 322 000 sur les 12 mois précédents. Quelle responsabilité la loi Alur porte-t-elle dans ce phénomène ?

Vincent Bénard : Cette responsabilité, bien que réelle, n’est que partielle. Tous les types de logements (individuels, collectifs, locatifs ou en propriété) sont concernés par la baisse. Si la loi ALUR était la principale responsable du marasme, le recul serait plus visible dans l’investissement locatif, où le chiffon rouge du renforcement de l’encadrement des loyers et de la déresponsabilisation accrue des locataires a, de l’avis de tous les professionnels, refroidi l'appétit des acheteurs.

 

20 Août 2014

Député sous réserve

J’ai reçu cet été, comme tous les Français résidant en Europe du Nord, un e-mail de notre nouveau député, Christophe Premat, suppléant d’Axelle Lemaire qui prend désormais sa place à l’Assemblée. En signe de bienvenue, offrons-lui son baptême du feu médiatique.