Actualités
17 Avril 2015

29 avril 19h00 : débat avec Gaspard Koenig

Soirée - débat à Paris le 29 avril à 19h00 - Pays des libertés, la France meurt de ses interdits. Ce n'est pas la mondialisation, l'Europe ou le capitalisme sauvage qui nous menacent, mais l'enlisement dans la servitude volontaire. L'Etat est devenu le bourreau de nos libertés. Le problème n'est pas économique mais philosophique.

17 Avril 2015

La Grèce a le choix entre traitement de choc ou sortie de l'euro

Il y a peu de chance que la Grèce rembourse sa dette. Les différents gouvernements n'ont pas appliqué, comme en Irlande, la politique qui aurait pu permettre de renouer avec une croissance durable. Pire, celui d'Alexis Tsipras a engagé un bras de fer dangereux avec Berlin et Bruxelles qui ne peut qu'aggraver la situation de la république hellénique.

13 Avril 2015

Un joint
 contre le cancer

Dans une société agitée, crispée, agressive comme la nôtre, la consommation du cannabis devrait être une cause nationale. On se demande quelle mouche a piqué la poignée de députés qui, en 1970, décidèrent, dans une optique explicitement prohibitionniste et répressive, d’interdire l’usage d’une substance modérément addictive, aux effets largement documentés puisque sa culture remonte à l’âge de pierre (et aurait facilité, disent certains, le développement des arts et techniques). Comme toujours, l’Etat se mêle indûment de ce qui ne concerne que l’individu, et le rapport qu’il entretient avec son propre corps.

08 Avril 2015

La bureaucratisation du monde

Pour le bénéficiaire du RSA comme pour l'internaute sommé de rentrer son « password », la bureaucratie, en paperasse ou en ligne, envahit de plus en plus le quotidien. La « cage d'acier » de Max Weber se referme sur nous.

08 Avril 2015

La « violence routière » premier fléau de France ?

Sans doute pour détourner l’attention de la scélérate loi « Renseignement », le gouvernement, par la voix de son gardien de l’ordre en chef Bernard Cazeneuve, a annoncé un nouveau paquet de mesures répressives anti automobilistes, au nombre de 26, avec au menu, principalement : nouveaux radars « vicieux », interdiction de tout kit main libre et d’utiliser un casque sonore, ou toute oreillette… Sans oublier « l’expérimentation » de la vitesse limitée à 80km/h sur « certaines routes ». Tout ceci à partir du second semestre.

06 Avril 2015

Qui peut décider de mon sexe, de ma dignité, de ma mort ?

A travers les débats contemporains sur l’euthanasie, la prostitution, la GPA ou bientôt le transhumanisme, se joue la question de la libre disposition du corps. Foucault a montré, dans Surveiller et Punir, comment «il y a eu, au cours de l’âge classique, toute une découverte du corps comme objet et cible de pouvoir». Contrôler l’individu, pour l’Etat central, c’était avant tout rendre son corps docile.

31 Mars 2015

A l'école, la laïcité ne peut se transmettre que si les élèves ont un vécu commun

Il était déjà désespérant, pour de nombreux chefs d'établissement scolaire chevronnés, d'entendre le président de la République proposer comme remède nouveau aux maux de l'école et au manque d'autorité des maîtres, la nécessité pour un professeur de faire remonter tout incident auprès du chef d'établissement afin qu'il soit sanctionné. Même chose quand la ministre de l'Education nationale annonce des cours destinés à énoncer les valeurs républicaines. Il est encore plus consternant de lire dans les médias, depuis leurs déclarations, combien les Français sont attachés à leurs traditions dans le domaine scolaire. 
30 Mars 2015

La croissance n’a pas de parti

La seule chose qui croisse en France, c’est la conquête politique. Un marché captif. Des acteurs inamovibles, qui s’échangent les « vagues », rose un jour, bleue l’autre. Marine à la marge. Un discours lénifiant et identique à chaque « rencontre avec le peuple ». Le seul changement, c’est que cela ne change pas. Les uns se félicitent de la défaite des autres, afin qu’ils puissent reprendre le pouvoir et nous prouver, à nouveau, qu’ils ne feront pas mieux et surtout pas ce qu’ils ont promis. La moitié ou presque de la population, désespérée, ne vote plus et l’autre partie du désespoir, le noie dans le café de la Marine, qui attire 1 électeur sur 4, mettant ainsi en avant la seule croissance qui paie ces derniers temps, la démagogie populiste.

30 Mars 2015

Départementales: une élection pour rien

Le Parti Libéral Démocrate félicite ses candidats aux élections départementales de Mars 2015 pour leur engagement. Ils ont été les seuls à promouvoir la réduction du rôle du département, et celle de du poids de sa fiscalité dans le budget des ménages. Il y a un an, le gouvernement annonçait la suppression des départements afin de simplifier le coûteux “millefeuille” institutionnel français. Nous constatons que la pression des conservatismes locaux l’a emporté. Le gouvernement a reculé, et la loi NOTRe en discussion maintiendra l’existence des deux strates politiques et administratives. Le nouveau mode de scrutin ne permet même pas de diminuer le nombre d’élus !