Actualités
31 Mars 2015

A l'école, la laïcité ne peut se transmettre que si les élèves ont un vécu commun

Il était déjà désespérant, pour de nombreux chefs d'établissement scolaire chevronnés, d'entendre le président de la République proposer comme remède nouveau aux maux de l'école et au manque d'autorité des maîtres, la nécessité pour un professeur de faire remonter tout incident auprès du chef d'établissement afin qu'il soit sanctionné. Même chose quand la ministre de l'Education nationale annonce des cours destinés à énoncer les valeurs républicaines. Il est encore plus consternant de lire dans les médias, depuis leurs déclarations, combien les Français sont attachés à leurs traditions dans le domaine scolaire. 
30 Mars 2015

La croissance n’a pas de parti

La seule chose qui croisse en France, c’est la conquête politique. Un marché captif. Des acteurs inamovibles, qui s’échangent les « vagues », rose un jour, bleue l’autre. Marine à la marge. Un discours lénifiant et identique à chaque « rencontre avec le peuple ». Le seul changement, c’est que cela ne change pas. Les uns se félicitent de la défaite des autres, afin qu’ils puissent reprendre le pouvoir et nous prouver, à nouveau, qu’ils ne feront pas mieux et surtout pas ce qu’ils ont promis. La moitié ou presque de la population, désespérée, ne vote plus et l’autre partie du désespoir, le noie dans le café de la Marine, qui attire 1 électeur sur 4, mettant ainsi en avant la seule croissance qui paie ces derniers temps, la démagogie populiste.

30 Mars 2015

Départementales: une élection pour rien

Le Parti Libéral Démocrate félicite ses candidats aux élections départementales de Mars 2015 pour leur engagement. Ils ont été les seuls à promouvoir la réduction du rôle du département, et celle de du poids de sa fiscalité dans le budget des ménages. Il y a un an, le gouvernement annonçait la suppression des départements afin de simplifier le coûteux “millefeuille” institutionnel français. Nous constatons que la pression des conservatismes locaux l’a emporté. Le gouvernement a reculé, et la loi NOTRe en discussion maintiendra l’existence des deux strates politiques et administratives. Le nouveau mode de scrutin ne permet même pas de diminuer le nombre d’élus !
 

30 Mars 2015

Comment éviter une hausse dramatique des impôts locaux

François Hollande et son gouvernement, confrontés à « l'exaspération fiscale », se sont engagés à ne plus augmenter les impôts, voire à les réduire à travers le Cice et la suppression de la première tranche pour les particuliers. Il était temps. Néanmoins, cette pression fiscale amoindrie n'est pas financée par des efforts de restructuration de l'appareil public, mais par des diminutions des dépenses de l'Etat, notamment vers les collectivités locales (- 11 milliards d'euros de dotations d'ici à 2017). Aussi ces dernières peuvent être tentées, pour digérer ces diminutions, d'éviter elles aussi des efforts de restructuration et d'augmenter les impôts locaux. En somme, la pression fiscale française dégonflée par le haut pourrait être regonflée par le bas.

25 Mars 2015

Succès du Parti Libéral Démocrate aux départementales

Nos candidats sont parvenus à faire entendre la voix libérale à l’occasion des départementales, sous notre propre étiquette ou sous celle de l’union de la droite. Nous tenons à les féliciter, eux et tous les militants qui les ont aidés à mener campagne, pour leur engagement et ce beau succès pour un jeune parti comme le nôtre. Ces résultats prometteurs illustrent bien notre capacité à nous ancrer dans les territoires et à obtenir de bons scores sur nos idées. Deux candidats libéraux seront en ballottage, Stéphane Pinabel dans la Manche avec 28.13% des voix, et Maxime Le Pendeven dans l’Isère avec 29.71% des voix. Nous félicitons tous nos candidats parmi lesquels Christine Singer (7.25%, Moselle), Ludovic Lea et Camille Bihar (5.23%, Yvelines), Thierry Tsagalos (4.52%, Hérault), Grégory Denize et Elise Herment (17.1%, Alpes de Haute Provence) ou Eric Lagrange et Héloïse Archange (5.93%, Tarn-et-Garonne).

Nous souhaitons la victoire aux binômes Stéphane Pinabel / Odile Thominet et Maxime Le Pendeven / Lucile Ferradou dimanche prochain face à la gauche.

17 Mars 2015

La loi sur le renseignement met fin à la protection de la vie privée des Français

Après la loi de lutte contre le terrorisme, la loi sur le renseignement ajoute une nouvelle couche de mesures liberticides, dangereuses pour la démocratie. Les entreprises Internet deviendront des mouchards chargés de surveiller leurs clients à leur insu et de les dénoncer en cas de doutes. Le Parti Libéral Démocrate dénonce cette obligation malsaine de délation des entreprises privées. Sans passer par des magistrats, des services policiers auront accès à tous les détails les plus privés de la vie quotidienne des Français sur la moindre suspicion. En plus des « accès administratifs aux données de connexions » - contacts téléphoniques et nombre de SMS -, les policiers pourront effectuer des « interceptions de sécurité » - lecture des mails et écoutes des conversations téléphoniques ». Grâce à des logiciels espions, ils pourront aussi lire et enregistrer, de façon indétectable et en temps réel, ce que les personnes surveillées tapent sur leur clavier.  La pose de micros et de caméras espions sera aussi possible au domicile et dans les véhicules des suspects… toujours sans aucune autorisation de magistrat.

15 Mars 2015

Libérons l'industrie de la santé de la planification

Le projet de loi Touraine réunit contre lui toutes les organisations de professionnels de la santé. C’est une prouesse qui restera dans les annales de son ministère. La raison, c'est que notre système de santé craque de partout. Si la qualité des soins décline encore lentement, l'industrie de la santé est au bout du rouleau. Le secteur a beau faire travailler 2,5 millions de personnes et peser 12,5% du PIB, le gouvernement persiste à croire qu'il peut échapper aux règles d'une économie de marché. Marisol Touraine veut imposer de manière discrétionnaire aux hôpitaux et cliniques une baisse de la facturation à leurs patients de -1% et -2,5% pour l'année en cours.

12 Mars 2015

Libérons le foncier !

Jamais la crise du logement n’avait suscité autant de propositions de changement de politiques et de débats médiatiques que ces dernières semaines, et tant mieux. Après la Fondation Abbé Pierre et le think tank de gauche Terra Nova, c’est François Fillon qui émet quelques propositions novatrices (fin de l’encadrement des loyers, unification des aides), ou encore le Medef, qui a publié, le 9 mars, un Livre blanc dans lequel il s’inquiète de l’influence des prix élevés du logement sur le bien-être de ses salariés, et de l’atonie du secteur du bâtiment.

20 Février 2015

Aurélien Véron : «Le monopole de la Sécu n'est pas responsabilisant»

Décideurs. Les dépenses publiques ont atteint 57 % du PIB en 2012. Que doit-on en penser ?
Aurélien Véron.
La retraite et l’assurance maladie sont les clés de voûte de l’État providence à la française. Un modèle financièrement condamné, comme l’annoncent rapports et livres blancs depuis plusieurs décennies. Il me semble clairement à la fois inefficace et injuste à bien des titres. En outre, le coût de la protection sociale, près d’un tiers de notre PIB dans son ensemble, m’apparaît excessif.

20 Février 2015

Ni réforme, ni changement : cette stratégie de la couardise des politiques face à la loi Macron

Cette semaine nous avons été assaillis par une actualité occupée par deux poids lourds du gouvernement. Les stars du combat de catch contre l’adversité. A ma droite, 1.73m, Emmanuel Macron, costume de lumière, œil de velours, sourire souvent bien accroché, ciblé par des illogiques de droite et des dinosaures de gauche. Attaqué de chaque côté, par tous ceux qui contestent la réforme. Les faux prétextes n’ont pas manqué à droite.