Libertés et protection de la vie privée

« Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.  » - Périclès

Alors que la France se définit fièrement comme la patrie des Droits de l’Homme, nos droits individuels sont insidieusement bafoués. Nous vivons hélas dans un Etat qui possède deux visages, sort de fusion du "nanny state" et de "big brother". D’un coté l’Etat nounou, faussement rassurant, se charge de notre bien-être. De l'autre, une ferme prise en main de nos comportements cherche à en éradiquer les comportements jugés à risque. Les lois restreignant la liberté d’expression se multiplient. La culture du flicage et de la répression se généralise « pour notre bien à tous », dans un prétendu « intérêt général ».

Grâce à ses efforts et à l'utilisation de sa raison, l'homme peut progresser indéfiniment vers la recherche du bonheur lorsqu’il est libre de ses actions et qu'il en assume les conséquences. S'il jouit de la liberté, l'homme peut créer, inventer de nouvelles voies, s’associer avec autrui. S'il en assume les conséquences, il peut tirer parti de ses erreurs pour progresser. Nous aimons la liberté et avons pour objectif essentiel le passage d’une « société de contrôle » à une véritable « société de responsabilité ».

Nous combattons la plupart des atteintes à nos libertés, car l’arbitraire permet souvent d’étendre des mesures utiles au-delà du nécessaire et de servir certains intérêts moins nobles que leur objet initial.

Les autres articles

06 Septembre 2017

RSI : ce qu'aurait pu être une vraie réforme libérale

Le gouvernement a annoncé la suppression du RSI. Cela aurait pu être l'occasion de préparer le terrain à une réforme libérale plus ambitieuse. Au lieu de cela, les bénéficiaires vont être reversés dans le régime général de la sécurité sociale, ce qui va entraîner une hausse des cotisations.

Article d'Aurélien Véron paru dans atlantico le 6 septembre 2017

04 Janvier 2017

Make France Free Again… in 2017 !

L'un des principaux problème de la France reste son manque de liberté, d'une manière générale. La libéralisation de notre vie politique, de notre modèle social, de notre économie, sont des conséquences essentielles au bonheur de tous.

Article d'Aurélien Véron paru dans atlantico le 29 décembre 2016

12 Avril 2016

La prohibition du cannabis est ruineuse, dangereuse et inefficace. C'est absurde

Et si on dépénalisait le cannabis ? Début avril, Patrick Mennucci a relancé le débat sur le sujet. Après de nouveaux règlements de compte à Marseille liés au trafic de drogue, le député socialiste des Bouches-du-Rhône s'est justifié en expliquant que la politique de démantèlement des réseaux de trafiquants ne pourra jamais suffire. Une opinion que partage Aurélien Véron.

16 Février 2016

Un Etat défaillant qui fragilise nos libertés

(Publié par La Tribune) Etat d'urgence, loi renseignement, déchéance de la nationalité, le gouvernement non seulement fait preuve d'inefficacité mais surtout affaiblit la garantie de nos libertés.
Par Aurelien Véron, président du Parti Libéral Démocrate

Le pouvoir sabote peu à peu l'Etat de droit garant de nos libertés et de notre sécurité juridique et physique. Il profite de la passivité, voire de la complicité de l'opposition. Je ne peux me résigner à cette dérive sécuritaire.

09 Février 2016

Voter sur notre Constitution ? Désolé, j'ai piscine

Le Parti Libéral démocrate dénonce l'insertion de l'état d'urgence dans la Constitution. D'une part, la loi de 1955 permet déjà, nous l'avons vu après les émeutes de 2005. D'autre part, parce qu'inscrire dans la Constitution une procédure permettant à l'exécutif de violer le principe constitutionnel de séparation des pouvoirs en dit long sur la valeur que le législateur donne à cette même Constitution. Lors du vote, les éléments de langage du gouvernement ne se sont pas heurtés à des arguments juridiques ou politiques dignes de ce nom dans une Assemblée Nationale inconsistante.

16 Novembre 2015

Défendons nos libertés par une riposte ferme

La France est frappée très durement une fois de plus par le terrorisme islamiste. Nos premières pensées vont aux victimes, à leur famille et à leurs proches. Nous appelons à l'unité nationale face à l'horreur. Montrons au monde qu'aucun acte de terrorisme n'ébranlera les valeurs de liberté et d'égalité qui ont façonné la France. Montrons aux adversaires de la démocratie et de la liberté que nous continuerons à vivre en démocrates et en citoyens libres.

09 Septembre 2015

Avec les migrants, l’Allemagne défend son idée du libéralisme

l y a quelques semaines, Angela Merkel était coiffée d'un casque prussien par des caricaturistes peu inspirés et vilipendée dans toute l'Europe, particulièrement en France. C'était le retour de l'hégémonie prussienne, la politique du « diktat », la vengeance des créanciers suçant le sang des retraités grecs. Aujourd'hui, la même chancelière est célébrée comme Mama Merkel sur les réseaux sociaux, et fêtée comme une visionnaire au grand coeur, redonnant sa fierté à l'Europe. Les Allemands, montrés du doigt quand ils rejetaient massivement toute aide supplémentaire à la Grèce, déploient à présent des prodiges d'ingéniosité spontanée pour accueillir dignement les réfugiés. Les dieux auraient-ils soudain répandu outre-Rhin, comme Jupiter dans « La Fable des abeilles », l'amour de la vertu ?

09 Septembre 2015

Renseignement : Big Brother à la tête de la Ligne Maginot

C’est désormais inéluctable. La Loi relative au Renseignement permettant une surveillance massive des Français, va entrer en vigueur. Un texte gravement attentatoire aux libertés publiques, mais qui ne renforcera pas notre sécurité pour autant. Un croisement fou entre Big Brother et une ligne Maginot électronique.

 

29 Juillet 2015

Les Pieds Nickelés en Crimée

Le déplacement en Crimée d’une dizaine de parlementaires français illustre un aveuglement sur une question touchant à nos intérêts essentiels et à l’architecture de la sécurité européenne.

26 Juillet 2015

Loi renseignement : anticonstitutionnellement vôtre

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de Scrabble : le mot le plus long de la langue française, « anticonstitutionnellement », va disparaître des dictionnaires. En effet, la décision du Conseil constitutionnel de valider la loi Renseignement, qui bafoue nombre de libertés fondamentales, montre que plus grand-chose n’est anticonstitutionnel en France. On pourra désormais utiliser un synonyme : « primoministériellement », par exemple, puisque cette loi place entre les mains du pouvoir exécutif des outils de surveillance sans équivalent dans les démocraties.

14 Juillet 2015

Le despotisme 
démocratique en chiffres

« Si le despotisme venait à s’établir chez les nations démocratiques de nos jours, il aurait d’autres caractères : il serait plus étendu et plus doux, et il dégraderait les hommes sans les tourmenter. » Les pires craintes de Tocqueville viennent d’être confirmées par le très instructif sondage de l’institut Viavoice sur « Les Français et les libertés individuelles ». Le sentiment d’étouffer sous un « réseau de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes » (Tocqueville bis) est massivement partagé. Pour les deux tiers des personnes interrogées, il existe de plus en plus d’interdits, de contraintes ou de surveillances. Toutes ces mesures répressives, depuis le contrôle des comportements jusqu’aux messages sanitaires, sont excessives pour 73 % des Français, et constituent des atteintes importantes aux libertés individuelles pour 77 % d’entre eux. Nous ne supportons plus que, faute de réformer le pays, un poignée d’élus et d’experts s’acharnent à faire notre bien malgré nous. Nous voulons congédier notre Nounou.

 

06 Mai 2015

Loi sur le renseignement : les députés viennent de voter une loi liberticide et inutile

C’est finalement dans une quasi indifférence que le gouvernement a fait passer une loi fondamentalement liberticide qui n’aura aucun impact sur la sécurité nationale. Ce crime de lèse liberté a eu lieu aujourd'hui, le 5 mai, à l’Assemblée Nationale, lieu dans lequel les députés défendent les intérêts des citoyens… si, si, je vous assure… Indifférence totale ou presque, nous étions un peu plus de 200 sur la place des Terreaux devant l’Hôtel de Ville de Lyon samedi 2 mai.

17 Avril 2015

29 avril 19h00 : débat avec Gaspard Koenig

Soirée - débat à Paris le 29 avril à 19h00 - Pays des libertés, la France meurt de ses interdits. Ce n'est pas la mondialisation, l'Europe ou le capitalisme sauvage qui nous menacent, mais l'enlisement dans la servitude volontaire. L'Etat est devenu le bourreau de nos libertés. Le problème n'est pas économique mais philosophique.

14 Avril 2015

Big Brother

Le projet de loi sur le renseignement n'était débattu que par 35 députés à l'ouverture des débats à l'assemblée nationale lundi 13 avril. Pire que cette désinvolture à l'égard de nos libertés, aucun parti présent dans l'hémicycle ne s'est opposé à leur recul sans précédent. Des services sous l'autorité du ministre de l'intérieur - hiérarchie éminemment politique - auront accès au contenu de nos correspondances et de nos échanges téléphoniques, pourront poser caméras à notre domicile et des balises sur nos véhicules à notre insu sans jamais demander l'autorisation préalable d'un juge. Cette porte ouverte à toutes les dérives est inacceptable dans ne démocratie digne de ce nom.

13 Avril 2015

Un joint
 contre le cancer

Dans une société agitée, crispée, agressive comme la nôtre, la consommation du cannabis devrait être une cause nationale. On se demande quelle mouche a piqué la poignée de députés qui, en 1970, décidèrent, dans une optique explicitement prohibitionniste et répressive, d’interdire l’usage d’une substance modérément addictive, aux effets largement documentés puisque sa culture remonte à l’âge de pierre (et aurait facilité, disent certains, le développement des arts et techniques). Comme toujours, l’Etat se mêle indûment de ce qui ne concerne que l’individu, et le rapport qu’il entretient avec son propre corps.

17 Mars 2015

La loi sur le renseignement met fin à la protection de la vie privée des Français

Après la loi de lutte contre le terrorisme, la loi sur le renseignement ajoute une nouvelle couche de mesures liberticides, dangereuses pour la démocratie. Les entreprises Internet deviendront des mouchards chargés de surveiller leurs clients à leur insu et de les dénoncer en cas de doutes. Le Parti Libéral Démocrate dénonce cette obligation malsaine de délation des entreprises privées. Sans passer par des magistrats, des services policiers auront accès à tous les détails les plus privés de la vie quotidienne des Français sur la moindre suspicion. En plus des « accès administratifs aux données de connexions » - contacts téléphoniques et nombre de SMS -, les policiers pourront effectuer des « interceptions de sécurité » - lecture des mails et écoutes des conversations téléphoniques ». Grâce à des logiciels espions, ils pourront aussi lire et enregistrer, de façon indétectable et en temps réel, ce que les personnes surveillées tapent sur leur clavier.  La pose de micros et de caméras espions sera aussi possible au domicile et dans les véhicules des suspects… toujours sans aucune autorisation de magistrat.

10 Février 2015

Au voleur ! (de données)

Sous prétexte de favoriser la culture de la transparence, nous sommes en train de bâtir un véritable business model : celui de l’exploitation des données personnelles. Jusqu’où aller sans atteindre aux libertés fondamentales ?

13 Janvier 2015

Liberté d'expression, chiche ?

Le Parti Libéral Démocrate salue l'immense mobilisation des Français en mémoire des victimes des attentats, et les nombreuses prises de parole en faveur de la liberté d'expression. Ne laissons pas ce vibrant appel céder la place à un renforcement rapide de l'Etat sécuritaire au détriment des libertés, notamment avec un "Patriot Act" à la française. Ce serait rendre un bien mauvais hommage à Charlie Hebdo.

07 Janvier 2015

Nous sommes Charlie

Le 7 janvier 2015 restera marqué d’une pierre noire dans l’histoire de notre pays. Dixpersonnes ont été abattues pour leur liberté d’opinion, parmi lesquelles Wolinski, Cabu, Tignous et Charb, et deux policiers sont tombés en service commandé. Ce massacre dans les locaux de Charlie Hebdo n’est pas seulement un attentat contre la liberté de la presse. C’est un crime contre toutes nos libertés. Aucune croyance, aucune conviction ne justifie pareille barbarie. La France doit être unie dans le soutien aux victimes, et ferme dans la lutte contre le terrorisme islamiste qui ne connait pas de frontière. Ferme aussi sur nos valeurs. Céder sur nos libertés au nom de la sécurité serait non seulement inutile comme tant d’exemples récents nous le rappellent. Un tel recul constituerait la plus grande victoire du fanatisme.

09 Décembre 2014

Vive les feux de cheminée ! A bas les technocrates!

Ségolène Royal a vu l'absurdité de ce décret. Il faut dire qu'il battait des records. Le soir du réveillon, au douzième coup de minuit, les habitants de l'Ile-de-France devaient éteindre précipitamment leur feu de cheminée et dissimuler les cendres, au risque de voir la police envahir les lieux. Conformément à l'arrêté préfectoral n°2013 084 0002, faisant suite à une obscure décision de la non moins obscure DRIEE-IF (direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'Ile-de-France, bien sûr), la combustion du bois en foyer ouvert devait être interdite à l'intérieur d'une «zone sensible» regroupant près de neuf Franciliens sur dix.

22 Juillet 2014

Loi Cazeneuve : tous présumés terroristes ?

Les parlementaires sont en train de voter à la quasi-unanimité le projet de loi de prétendue « lutte contre le terrorisme ». Ce texte fait reculer comme jamais nos libertés, en particulier la liberté d’expression et la protection des sources de la presse. Une fois de plus, les élus révèlent leur méconnaissance des nouvelles technologies et piétinent nos libertés sans scrupule. Le député des Vosges François Vannson ne craint pas le ridicule et ose même proposer l’interdiction des pseudonymes sur Internet.

16 Juillet 2014

Laissons parler les imbéciles

Le PLD déclare son indignation devant la photo à caractère raciste postée sur les réseaux sociaux par Anne-Sophie Leclère, ex-tête de liste FN aux municipales. Mais nous dénonçons sa condamnation à une lourde amende et à de la prison ferme. Qui peut croire que la prison éradiquera la bêtise ? Nous ne pouvons accepter cette nouvelle offensive contre la liberté d’expression, ni la banalisation rampante de la censure à l’encontre des propos choquants ou blessants pour telle ou telle communauté. L’opaque constellation de lois liberticides opère une grave dérive du droit. Les nouvelles limites imposées à la liberté d’expression pourraient se retourner contre un grand nombre de propos si elles étaient appliquées à la lettre. La loi ne doit pas discriminer entre les idées acceptables et celles qui ne le sont pas. Elle ne doit sanctionner que les cas explicites de diffamation ou d'appel explicite à la violence contre autrui.

23 Juin 2014

Quand un philosophe libéral défend le suicide assisté

Plaignons les juges qui se voient sommés de trancher, sur des bases légales assez floues, des affaires éminemment délicates de «fin de vie». Les tragédies récentes montrent à quel point il est urgent de clarifier le droit. De ce point de vue, la mission que le Gouvernement vient de confier à Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS) est opportune. Espérons qu'elle aboutisse une vraie réforme permettant à chacun de choisir librement sa mort.

17 Juin 2014

L’Evin
 nuit à la 
santé 
(mentale)

Le plan quinquennal d’hygiénisme (pardon : la loi de Santé publique 2014) sera prochainement présenté en Conseil des ministres. A l’insistance du ministre de l’Agriculture, le vin devrait échapper à la mode de la « fiscalité comportementale », promue par la féroce ANPAA (association nationale de prévention alcoologie et addictologie). Pour se venger, sa collègue de la Santé prépare une série de mesures efficaces et intelligentes, telles que le grossissement du logo femmes enceintes sur l’étiquette des bouteilles, ou la radicalisation du message sanitaire, qui deviendrait : « Le vin est dangereux pour la santé. » Que celui ou celle qui a jamais été découragé de boire un verre par ces slogans puérils se manifeste au plus vite auprès de l’administration.

09 Mai 2014

Pour une Europe des libertés

Le 25 mai se tiendront en France les élections européennes. Le Parti Libéral Démocrate ne présentera pas de listes à ce scrutin peu couvert par les médias et promis à une très forte abstention. Nous vous présentons néanmoins notre vision de l'Europe, et vous encourageons à nous rejoindre si vous souhaitez donner de la force à notre discours.

07 Avril 2014

PLD, parti des libéraux de combat

Le centre et la droite connaissent leur première victoire depuis 2007 avec la prise de 155 villes de plus de 9.000 habitants. Les libéraux ont contribué à ce succès lorsqu’ils ont été tête de liste ou tout au moins reconnus comme acteurs à part entière dans la campagne. C’est pourquoi nous félicitons la centaine de candidats du PLD qui se sont présentés à cette occasion.

05 Mars 2014

#diffamation #twitter #libertédexpression

Nous avions eu l'occasion de dénoncer dans un rapport dont Le Point.fr s'était fait l'écho les restrictions légales à la liberté d'expression en France et l'inquiétante judiciarisation du débat public, où les procès se substituent peu à peu à l'argumentation, et la plaidoirie à la repartie. Nous avions en particulier souligné l'anomalie du droit de la diffamation, où la présomption d'innocence est bafouée, puisque c'est au "diffamant" de prouver la vérité de ses propos (exceptio veritatis), et non au "diffamé" de montrer leur caractère mensonger... C'est donc avec soulagement que l'on apprend l'acquittement d'Arnaud Dassier, entrepreneur du Net et premier twitto jamais poursuivi en France pour diffamation sur Twitter. Autant sa mise en examen en 2012 avait suscité l'émoi de la presse, autant sa relaxe le mois dernier passe étrangement inaperçue, alors qu'il s'agit là aussi (à ma connaissance) d'une première, fort instructive pour l'avenir du réseau social.

19 Janvier 2014

Voltaire ne reconnaîtrait plus son pays

L’image d’une salle de spectacle, encadrée par un cordon de CRS, restera un moment fort du rétablissement d’un ordre moral en France. Demain, le ministre de l’Intérieur obligera les opérateurs internet à retirer certaines vidéos. Après-demain, on devra obtenir une autorisation administrative avant de poster un tweet. «Laissons parler les imbéciles» (1), écrivions-nous le mois dernier, en conclusion de notre rapport sur la liberté d’expression pour le think tank Generation libre.

25 Décembre 2013

Laissons parler les imbéciles

La liberté d’expression semble un acquis en France. Personne n’est plus embastillé pour ses opinions, et le temps au Voltaire écrivait que «sans l’agrément du roi, vous ne pouvez penser», semble bien révolu. L’avalanche de sottises postées chaque jour sur le Web conduit parfois à penser que, s’il y a un problème avec la liberté d’expression, il réside plutôt dans son abus.

25 Décembre 2013

Qui se souvient de SOS Bonheur, la BD publiée dans Spirou au milieu des années 80 ?

Big Brother made in France

Qui se souvient de SOS Bonheur, la BD publiée dans Spirou au milieu des années 80 ? Il faudrait la rééditer d’urgence et la faire étudier dans tous les cours de philosophie politique. Le scénariste (belge) Jean Van Hamme y décrit une société démocratique dans ses institutions, mais devenue oppressive à force d’organiser le bonheur de ses citoyens. La Police médicale peut surgir chez vous n’importe quand pour vérifier que les fils électriques ne sont pas dénudés, les vacances sont organisés par l’Etat, le ministère des Arts et Lettres sélectionne et récompense lui-même les écrivains, et on apprend incidemment que la limitation de la vitesse sur les routes a été ramenée à 50 km/h…

20 Décembre 2013

Et si la France n'était plus le pays des libertés ?

On ne connaît généralement que le premier couplet de La Marseillaise, et c'est heureux. Les paroles de notre hymne national furent composées par un petit officier ambitieux lors d'une nuit d'ivresse, plaisamment décrite par Zweig dans Les très riches heures de l'humanité. Elles ne brillent ni par leur finesse ni par leur esprit de modération. Pourtant, vers la fin, deux vers se détachent, que les écoliers pourraient apprendre avec davantage de profit que "l'étendard sanglant" et autres délires morbides :

 
 

Liberté, liberté chérie

Combats avec tes défenseurs !

Liberté chérie, voilà une belle amante ! Mais qui sont tes défenseurs aujourd'hui ?

27 Novembre 2013

Refusons une NSA française

Le PLD s’inquiète de la capacité de moins en moins limitée d’intrusion de l’Etat dans notre vie privée. Nous comprenons la nécessité de la loi antiterroriste qui, depuis 1991, permet aux services de renseignement de collecter l’historique de connexions de suspects, le contenu de leurs emails et la géolocalisation de leurs appareils de communication. Mais la loi de programmation militaire prévoit d’étendre ce régime d’exception aux ministères de la Défense, de l’Intérieur… et de l’Economie et des Finances. Le gouvernement pourra dorénavant suivre en toute légalité et archiver nos échanges privés, nos usages sur la toile, nos déplacements.

25 Novembre 2013

Le manque de liberté en France pénalise la croissance

Fin octobre, à Bangkok, sous l’égide de la Friedrich Naumann Foundation For Freedom (FNF), une organisation financée à travers le parti libéral démocrate allemand (FPD) se sont réunis la plupart des responsables des think tanks libéraux en Asie (du Japon à l’Inde et passant par la Chine, le Bhoutan, l’Indonésie…) ainsi que certaines organisations libérales américaines. Pour la France, seul le think-tank Génération Libre était présent.

24 Octobre 2013

La révolution libertarienne

« La révolution du vingtième siècle aura lieu aux Etats-Unis », pronostiquait Jean-François Revel dès 1970 dans un essai à succès, Ni Marx Ni Jésus ; une révolution qui assurerait enfin une « liberté idéologique, culturelle et morale complète, destinée à assurer le bonheur individuel dans l’indépendance et le pluralisme des choix ». Autrement dit, une révolution libérale ou, pour reprendre la terminologie américaine, libertarienne, à la fois pro-marché et progressiste, garantissant le primat des libertés individuelles sur les fictions du contrat social et de l’Etat-Nation.

21 Octobre 2013

Questions secrètes

La bureaucratie n’est pas, hélas, l’apanage des bureaucrates, et Big Brother trouve pour s’immiscer dans nos existences des moyens tout à fait privés.

10 Juillet 2013

Soutien à Edward Snowden

Edward Snowden aurait pu demander l'asile en France. Mais le consulat français ne lui en a pas laissé l'occasion en lui refusant un simple visa pour venir sur notre territoire. Il se trouve que Snowden est un libéral de conviction. Conviction si forte qu'il a délibérément choisi d'ouvrir la boite de pandore de PRISM. Il n'y a pas si longtemps, il soutenait Ron Paul à la primaire du Parti Républicain pour la présidentielle aux Etats-Unis. Celui-ci le soutient publiquement aujourd'hui. C'est aussi le choix que nous avons fait au PLD.

Vous aussi, n'hésitez pas à le soutenir publiquement. Sa cause est universelle, elle est la nôtre à tous.

Ne lâchons rien si nous voulons stopper le recul de nos libertés en vue de reconquérir le terrain perdu.

 

 

10 Juillet 2013

Vous pouvez détacher vos ceintures

On a fêté ce 1er juillet les quarante ans de la ceinture de sécurité obligatoire. Triste anniversaire. Car ce décret, pris sous l’autorité de Pierre Messmer, a enrichi le droit administratif d’une notion nouvelle et éminemment dangereuse : le devoir de l’Etat de protéger l’individu contre lui-même, comme si chacun avait en lui un bourreau irresponsable, une ombre maléfique, un Mister Hide prêt à sévir.

12 Juin 2013

Écoutes numériques généralisées, grave atteinte aux libertés

Yes we scan

Edward Snowden est un citoyen américain qui, comme l'immense majorité de son peuple, croit à la liberté individuelle. Il a pris le risque de sacrifier son avenir pour révéler au monde le scandale des écoutes numériques généralisées par le gouvernement des Etats-Unis, à travers le programme PRISM. Le PLD demande au gouvernement français et à l'Union européenne d'intercéder auprès du gouvernement américain en faveur de cet homme qui ne doit pas être considéré comme un traître, mais comme un héros de la défense de nos libertés fondamentales.

23 Avril 2013

Gaspard Koenig, un "Français libre"

Un spécimen rare vient de faire son apparition dans ce café des Grands Boulevards, à Paris : un jeune libéral français. Avec sa mise soignée, son minois de collégien échappé du Cercle des Poètes Disparus, et son billet d'Eurostar en poche, Gaspard Koenig est une proie facile pour les adeptes du délit de faciès idéologique.

11 Mars 2013

Liberté d'expression sur le web : la réglementer, c'est la détruire

Najat Vallaud-Belkacem a fait des insultes sur le web un de ses principaux dossiers. Ainsi a-t-elle acquiescé quand Esther Benbassa, sénatrice EELV, a proposé d'élaborer une loi sur la liberté d'internet, en miroir avec celle de 1881 sur la liberté de la presse. Pour Gaspard Koenig, Anne Bourdu, Aurélien Véron et Arnaud Dassier du Parti libéral démocrate, c'est une erreur.

07 Mars 2013

Hommage à Chavez : ¿Por qué no te callas?(*)

(*) Pourquoi tu ne te tais pas ?!

Hugo Chavez est mort. L’Amérique Latine est débarrassée d’un tyran populiste qui a fait un usage à très courte vue des 1000 milliards de pétrodollars engrangés par son pays ces quatorze dernières années. Le PLD s’avoue choqué par les réactions françaises, notamment celle de notre Ministre de la Justice. Il rappelle que le régime de Chavez a gravement porté atteinte à la liberté de la presse, brutalement nationalisé les biens d’un grand nombre d’entrepreneurs, et multiplié les arrestations arbitraires d’opposants politiques.

07 Février 2013

Le PLD demande la suppression du CSA

Le PLD considère que l’existence de cette institution d’un autre âge ne se justifie pas. D’autant que sa suppression permettrait une économie annuelle de 39 millions € sur les dépenses publiques.

20 Septembre 2012

Soutien à Charlie Hebdo

Le Parti Libéral Démocrate apporte son soutien sans réserve à Charlie Hebdo, indépendamment du caractère douteux de ses caricatures. Par ailleurs, nous appelons le gouvernement à autoriser les manifestations pacifiques des musulmans qui en font la demande.

07 Mars 2012

Internet doit rester libre !

Hébergé à Hong Kong, le site Megaupload a été fermé sur demande du FBI, en application du verdict d’une cour de justice américaine. Ses responsables ont été arrêtés comme s'il s'agissait de terroristes. En France, le gouvernement souhaite interdire le streaming et renforcer les pouvoirs de la Hadopi dans ce sens. Ainsi, l'industrie cinématographique et de la musique bénéficie partout d'un soutien massif des autorités publiques, obtenu par l’action de lobbyistes auprès de parlementaires influençables. Mais cette répression et ces intrusions menacent la vie privée de tous.

30 Novembre 2011

La Tunisie gardera-t-elle un statut privilégié vis-à-vis de la France et de l'Union Européenne?

La Tunisie a été l'initiatrice du Printemps Arabe. Aujourd'hui en France, l'enthousiasme a fait place à l'inquiétude. L'instabilité règne en Egypte, où de plus les Frères Musulmans et un parti salafiste sont arrivés en tête des élections cette semaine. La Syrie s'enfonce dans la répression sanglante d'une population civile pacifique et désarmée. Après la chute du régime de Khadafi, la confusion s'est installée en Libye. Quant à l'Algérie, l'immobilisme apparent du régime cache mal les tensions et la détresse populaire. On parle d'Automne Arabe pour évoquer cette dégradation de l'environnement général du monde arabo-musulman. C'est dans ce contexte qu'Aurélien Véron, président du Parti Libéral Démocrate, parti de centre droit français, viendra rencontrer du 4 au 6 décembre la nouvelle classe politique et les futurs dirigeants tunisiens à l'initiative du PSL, notamment les dirigeants du parti arrivé en tête de l'élection de l'assemblée constituante, Ennahda.

03 Mars 2011

La liberté d’expression n’est pas négociable

La condamnation d’Eric Zemmour, à l’instar de Dieudonné avant lui, illustre bien la dégradation de la liberté d’expression en France. Indépendamment du fond de leurs propos, le Parti Libéral Démocrate condamne l’intervention de plus en plus fréquente des politiques dans l'appréciation des événements du passé, ainsi que les procédures juridiques touchant historiens et penseurs. Héritage du siècle des Lumières et de la révolution, a liberté d’expression est l’un des Droits de l’Homme les plus essentiels. Ces lignes Maginot de la parole renforcent surtout la diffusion insidieuse des idées interdites. Elles nourrissent les rancoeurs et limitent le progrès qu’une société peut légitimement attendre du droit aux débats libres et ouverts. Nous demandons aussi la fin des subventions publiques octroyées aux associations qui ont fait de ces poursuites un vrai business.

15 Juin 2010

La presse nationale otage de ses subventions

Dix huit mois après le Grenelle de la presse qui prétendait lui rendre une véritable autonomie, le Président de la République s’immisce une fois de plus dans la vie d’un grand média en convoquant Eric Fottorino, patron du journal Le Monde. L’opposition supposée de Nicolas Sarkozy au plan de reprise du Monde par Mathieu Pigasse, Xavier Niel et Pierre Bergé, le généreux mécène de Ségolène Royal, constituerait une atteinte grave au principe de séparation des pouvoirs. Une fois de plus, les 280 millions d’euros de subventions annuelles versées au secteur de la presse donnent au pouvoir politique un levier que tous les dirigeants ont actionné un jour plus ou moins ouvertement. Le Parti Libéral Démocrate souhaite que l’Etat redonne à la presse les moyens de son indépendance, en s’attaquant à l’hyper réglementation et en supprimant les aides versées en contrepartie.

05 Janvier 2010

Protection de la vie privée

Au nom de la lutte contre la fraude et la criminalité, le gouvernement ne cesse de renforcer les moyens d’établir l’identité de chacun. Carte d’identité et carte vitale biométrique promettent de limiter la fraude aux aides sociales, avec un potentiel d’économies de plusieurs milliards d’euros à la clef. Mais avec le croisement des fichiers, contrôles et recoupements sont de plus en plus aisés dans tous nos actes quotidiens. Ils imposent aux citoyens une transparence de plus en plus absolue, au prix d’un alourdissement administratif conséquent et pour un coût probablement important qu’il serait judicieux d’évaluer.

06 Avril 2010

Internet en danger

Le projet de loi dit « HADOPI » porte atteinte à nos droits fondamentaux et à la liberté des échanges sur Internet. La question de la protection de la création est importante. Mais les mesures techniques proposées promettent d’être aussi injustes qu’inefficaces. Censé protéger le droit d’auteur contre les téléchargements illégaux sur Internet, cette intrusion de l’Etat dans l’espace du net ne résout rien mais ouvre la porte à tous les abus. Déjà, la secrétaire d’Etat à la famille Nadine Morano demande aux fournisseurs d’accès à Internet les adresses d’internautes dont les commentaires l’ont blessée afin de les poursuivre devant les tribunaux. Nous ne pouvons laisser cette dérive dangereuse avoir lieu sans réagir.

15 Janvier 2010

La fin du juge d'instruction, une chance pour nos libertés

 Le Parti Libéral Démocrate juge favorablement l’annonce de la suppression du juge d’instruction par le Président de la République. Il met toutefois en garde le gouvernement concernant les modalités de cette réforme. En particulier, Le passage d’une procédure inquisitoire à une procédure accusatoire exige un renforcement des droits de la défense et des garanties d’indépendance de l‘autorité qui sera en charge de l’enquête.

29 Janvier 2010

Fichier EDVIGE, danger !

Les Français ont réagi massivement à la menace que fait peser le fichier EDVIGE sur leurs libertés individuelles. Le gouvernement s’est trouvé contraint de reculer après avoir écarté les critiques. Le Parti Libéral Démocrate demande la tenue d’un large débat sur la cible, le contenu et l’encadrement du successeur du fichier des Renseignements Généraux (RG). Un tel fichier ne peut se justifier que dans la mesure où il est strictement nécessaire à la protection de la liberté de chacun, contre des actes criminels ou de délinquance.