30 Mai 2014

Faut-il vendre une partie du service public pour combler les déficits ?

Débat sur Europe 1 animé par Jean-Marc Morandini entre Aurélien Véron, président du PLD, et Raquel Garrido; porte parole du Parti de Gauche.

Lien de l'émission

Non, l’Etat ne vendra pas 15% d’EDF.Le syndicat CFE-CGC de l’énergie affirmait pourtant hier que la France entendait se séparer d’une part de sa participation dans l’entreprise…

D’ailleurs, l’Etat français possède des parts plus ou moins importantes dans GDF Suez, Airbus, Orange, Renault, La Poste ou encore Air France.

« Nous envisageons que dans un certain nombre d'entreprises publiques où le taux de participation de l'Etat en tant qu'actionnaire est très important, nous puissions dégager une partie pour financer l'investissement, pas pour boucher les trous du budget » indiquait il y a quelques semaines encore l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

En recourant massivement aux privatisations, on estime à 100 milliards le gain pour l’Etat.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Etes-vous prêts à voir La Poste, la SNCF ou la RATP passer sous la bannière du privé ? Est-ce LA solution pour payer moins d’impôts

Ou au contraire jugez-vous cette idée choquante et inimaginable de la part d’un gouvernement socialiste ?