Régionales 2015

Aux élections régionales, nous avons lancé deux listes, l'une en Ile-de-France avec Aurélien Véron en tête de liste, une deuxième en Rhône Alpes Auvergne avec Thierry Mouillac et des responsables du PLD parmi la liste.

Tags: 

Les autres articles

10 Décembre 2015

Crise de régime

Au soir de ce premier tour, le premier parti de France, ce sont les abstentionnistes. Le deuxième est un agglomérat de Français en colère qui ne trouveront pas dans leur choix les réponses à leurs questions.

10 Décembre 2015

« Les entrepreneurs ont un vrai rôle à jouer en politique »

Pour Denis Jacquet, entrepreneur candidat sur la liste « Aux Urnes citoyens » en Île-de-France, la société civile et les entrepreneurs peuvent proposer une nouvelle façon de faire de la politique.

Troisième sur la liste « Aux Urnes Citoyens » en Île-de-France et fondateur de l’assocation « Parrainer la croissance » réunissant 3.500 entrepreneurs, Denis Jacquet est convaincu qu’un mouvement venu de la société civile peut proposer d’autres choses que les partis classiques. Si le score de cette liste a été très modeste en région parisienne (0,78 % des voix), cela ne l’empêche pas de réfléchir sérieusement à un mouvement politique. Avec 2017 en ligne de mire.

03 Décembre 2015

Ile-de-France : programme Aux Urnes Citoyens

« Aux Urnes Citoyens » fédère plusieurs mouvements qui aspirent à faire de la politique autrement, loin du modèle des vieux partis, de leurs clans et de leur ordre pyramidal. Dans les entreprises comme en politique, nous sommes entrés dans une ère d’organisations horizontales et collaboratives autour d’un projet défini collectivement. Nous n’envisageons pas la politique comme un combat entre la droite et la gauche mais projet contre projet.

03 Décembre 2015

Monsieur le Président du CSA, faites respecter l'équité par les médias!

Monsieur le Président,

En ma qualité de tête de liste "Aux Urnes Citoyens" dont la candidature a été régulièrement déposée dans la perspective des élections régionales des 6 et 13 décembre 2015 pour la région Ile-de-France, je me vois contraint de vous saisir d'une requête urgente et ce, à 3 jours du premier tour du scrutin.

Pour votre information, cette liste est l'émanation d'une plate-forme citoyenne qui rassemble d'ores et déjà les formations politiques suivantes: Génération Citoyens, présidée par M. Jean-Marie Cavada, IDF Juste envers tous présidée par M. Pierre Tavares et le Parti Libéral Démocrate, dont je suis le Président.

Les éditeurs de services de radio et de télévision sollicités par les candidats de notre liste citoyenne "Aux Urnes Citoyens" aux fins d'accès à l'antenne ont tous refusé d'y donner une suite favorable, compte tenu dans un premier temps d'un prétendu désintérêt de l'audience pour les élections régionales à la suite des évènements tragiques intervenus le 13 novembre dernier, puis désormais d'une nécessité de prioriser les listes qu'ils considèrent comme "plus importantes" dans des délais courts.

01 Décembre 2015

Médias muets, démocratie muselée

Le Parti Libéral Démocrate dénonce l’absence de débat de fond sur les enjeux des élections Régionales dans les principaux médias, en particulier ceux du service public financés par les contribuables-électeurs, et ceci à quelques jours du premier tour le 6 décembre prochain !

10 Novembre 2015

En lice pour les régionales !

Le Parti Libéral Démocrate  sera présent aux élections régionales dans deux régions françaises. En Ile-de-France, en Auvergne Rhône-Alpes. Chaque fois, nous appliquons le principe de la plateforme "Aux urnes Citoyens !", ouverte à tous les mouvements et collectifs prêts à mener des campagnes sur un mode collaboratif beaucoup plus ouvert et riche que le fonctionnement hiérarchique vertical des anciens partis dans le but de renouveler la classe politique.

01 Octobre 2015

Aux Actes Citoyens !

Les 6 et 13 décembre prochains auront lieu les élections régionales. Elles risquent de se résumer une fois de plus à un médiocre match de ping-pong politique opposant les clans historiques de droite à ceux de gauche sans projets fondamentalement distinctifs. Seule nouveauté, l'arrivée d'un parti populiste et extrémiste en deuxième position derrière l'abstention. Au lieu de se simplifier comme promis, le mille-feuille territorial restera indigeste avec le maintien des départements dont la disparition était pourtant annoncée. Nous refusons de subir plus longtemps les stratégies électoralistes d’apparatchiks qui veulent diriger nos existences dans les moindres détails et qui laissent sombrer avec indifférence nos atouts économiques et nos mécanismes de solidarité. Nous faisons aujourd’hui le choix de nous fédérer, Parti Libéral Démocrate, Génération Citoyens, collectifs locaux, mouvements nationaux, think tanks… pour défendre notre liberté, LA liberté.

16 Juillet 2015

Aurélien Véron, un libéral qui s'assume

Uber (ces chauffeurs privés qui mènent la vie dure aux taxis), il est pour. La fin de la SNCF qu’on remplacerait par des trains privés ? Il est pour aussi. Aurélien Veron se définit volontiers comme un candidat anti-système. Simplement parce que, pour lui, le système ne fonctionne plus.

Nous ne sommes plus dans un Etat de droit. La démocratie paraît, aujourd’hui, malade, verrouillée, estime ce cadre bancaire.

Mettre fin aux monopoles d’Etat Et pour lui, le rétablissement de la démocratie passe notamment par la fin de plusieurs monopoles d’Etat, ou ce qu’il en reste :

Les transports, l’Education nationale, et même l’audiovisuel public ! L’Etat ne sait plus faire son job.

Le modèle historique de notre système français de l’Etat-providence, mieux vaut ne pas lui en parler !

Redonner à la démocratie ses lettres de noblesses, c’est aussi redonner la parole aux citoyens pour Aurélien Veron :

Aujourd’hui, on donne un chèque en blanc au conseil régional. Ils votent les augmentations d’impôts sans l’accord des citoyens. Si j’arrivais à la présidence de la région, je mettrais en place un vote fiscal annuel. Ce serait aux citoyens d’approuver les hausses d’impôts.

Sa vision, pour la mettre en place, passe par un renouvellement profond de la classe politique :

Aujourd’hui la politique est un métier, on est un politicien, certains ont démarré à 18 ans et n’ont jamais fait autre chose. Il faut des gens qui connaissent le monde de l’entreprise, la vie professionnelle.

Le scrutin est le 6 et 13 décembre. Aurélien Veron pourra constater si sa vision d’une société nouvelle a convaincu l’électorat.

26 Mai 2015

Le grand pari libéral

Aurélien Véron, 46 ans, président du Parti libéral démocrate et membre du bureau de Réforme et Modernité, association présidée par le député UMP Hervé Mariton, présentera des listes aux élections régionales «dans six ou sept grandes régions», dont l'Île-de-France, où il sera tête de liste, ou encore Champagne-Ardenne-Alsace-Lorraine. «Il y a un centre libéral à construire», affirme ce trésorier de banque, qui veut instaurer dans la région capitale «la démocratie en continu», en clair, un vote annuel des électeurs franciliens avant toute hausse d'impôts et accroissement des déficits. Il veut aussi «ouvrir à la concurrence tous les services publics» et proposer une offre «plus étoffée» en matière de transports.