Alstom

30 Avril 2014

Halte à la prise en otage d'Alstom

AFP, Sébastien Bozon

Arnaud Montebourg se dresse une fois de plus contre des opérations entre groupes industriels privés dans lesquels l'Etat n'a aucune participation. Le PLD dénonce ce nouvel empiètement sur le principe de propriété privée. Cette nouvelle intrusion politique promet d'avoir des conséquences néfastes sur notre économie et sur nos emplois. L'impuissance d'Arnaud Montebourg, si elle se confirmait, endommagerait la crédibilité du gouvernement au moment où celui-ci en a le plus besoin pour engager ses réformes. Dans l'hypothèse d'un blocage réel, le ministre de l'Economie mettrait en danger l'avenir d'une entreprise française fragilisée, et augmenterait la défiance des investisseurs à l'égard de nos entreprises et de notre territoire alors que les investissements directs étrangers ont déjà fondu de 77% en 2013.

S'abonner à RSS - Alstom