Aurélien Véron

15 Novembre 2011

Rassemblement de la Galaxie Libérale le 9 novembre

Le dîner de la galaxie libérale du 9 novembre a été un grand succès avec presque 600 convives. Le Parti Libéral Démocrate ne s'est pas retrouvé dans la ligne interventionniste de Gérard Longuet et Luc Chatel, aveuglément solidaires du gouvernement. Mais dans l'ensemble, les interventions étaient de très bonne tenue. Aurélien Véron, président du PLD, a appelé à passer de l'Etat providence à la société de confiance. Hervé Novelli a clos la soirée par un discours audacieux, proposant par exemple la suppression du statut de la fonction publique dans les secteurs non régaliens.

04 Septembre 2017

Drogue : la faillite de la prohibition ?

Tous les exemples montrent qu'instaurer une prohibition sur un produit ne permet pas d'enrayer la consommation et le trafic du produit en question. Après les Etats-Unis des années 1920, c'est à la France d'être pointée du doigt pour son incapacité à enrayer les trafics malgré une politique très répressive.

Article d'Aurélien Véron paru dans atlantico le 4 septembre 2017

06 Septembre 2017

RSI : ce qu'aurait pu être une vraie réforme libérale

Le gouvernement a annoncé la suppression du RSI. Cela aurait pu être l'occasion de préparer le terrain à une réforme libérale plus ambitieuse. Au lieu de cela, les bénéficiaires vont être reversés dans le régime général de la sécurité sociale, ce qui va entraîner une hausse des cotisations.

Article d'Aurélien Véron paru dans atlantico le 6 septembre 2017

30 Juin 2017

France insoumise : la tentation d'un nouveau fascisme rouge

Après la campagne remarquable de Jean-Luc Mélenchon, le messie rouge et ses apôtres sont rentrés à l’Assemblée Nationale par la grande porte. Depuis des mois, la horde aux 2,5 millions d’électeurs tient presque plus de place dans les médias que la République en Marche aux 6,3 millions d’électeurs.

Tribune d'Aurélien Véron parue dans atlantico le 30 juin 2017

13 Juin 2017

Législatives : le grand remplacement est arrivé

"L’électorat qui a voté dans ma circonscription est à vomir". Henri Guaino a exprimé tout haut ce qu’ont dû ressentir nombre de barons (et baronnes) éliminés (ou en ballotage très défavorable) dès le premier tour des législatives. Ils auraient bien dissout le peuple, ce peuple si éloigné d’eux et de leur caste. Quels saligauds, ces électeurs.

Tribune d'Aurélien Véron parue dans atlantico le 13 juin 2017

03 Juin 2017

Opération mains propres, chiche ?

Monsieur le garde des Sceaux. Vous nous avez présenté fièrement votre loi de moralisation de la vie politique, appelée un peu pompeusement loi sur la restauration de « la confiance dans notre vie démocratique ». Décision nécessaire, vitale même.

Tribune parue dans atlantico le 3 juin 2017

Pages

S'abonner à RSS - Aurélien Véron