Chirac

25 Août 2010

Affaire Chirac et emplois fictifs: petits arrangements entre amis

Entre l’UMP et Bertrand Delanoë, socialiste et maire de Paris, la chose semble entendue. Le protocole d’accord visant à soulager l'ancien président de la république à son procès en correctionnelle ne devrait être qu'une formalité. A droite comme à gauche, rares sont les opposants à cet arrangement. Refusant la fatalité de la corruption, le Parti Libéral Démocrate déclare ce règlement moralement choquant, d'autant plus que l'UMP aura bénéficié de 170 millions d'euros d'argent public sur la mandature actuelle. Au terme d'un été riche en scandales politiques, cette affaire ne peut que jeter davantage le discrédit sur une classe d’hommes politiques apparaissant aux yeux du peuple français comme des « coquins et copains » aux pratiques mafieuses.

S'abonner à RSS - Chirac