EDF

11 Juillet 2013

La transparence pour baisser nos factures EDF

La hausse de 10% des tarifs EDF (5% au 1er août 2013, 5% en 2014) s'annonce douloureuses pour le portefeuille des Français. Sans même permettre de financer les besoins de notre parc nucléaire, ce renchérissement ne découle que de l’arbitraire politico-administratif. Les prix de l'électricité fixés par l’Etat sont absurdes dans un marché qui se prétend concurrentiel.

10 Juin 2010

Le gouvernement fait un cadeau à la CGT en étendant le régime très spécial des salariés d’EdF aux entreprises privées du secteur

En catimini, le gouvernement a fait modifier le projet de loi portant sur la nouvelle organisation du marché de l’électricité (« loi Nome »). Il offre ainsi un magnifique cadeau à la CGT, probablement en lien avec les négociations sur la réformette du régime général des retraites. L’amendement du député UMP Lenoir, qui a bénéficié du soutien du gouvernement, a ajouté subrepticement au projet de loi initial l’article 14, qui étend l’article 47 de la loi du 8 avril 1946 sur la nationalisation de l'électricité et du gaz à toutes les entreprises des secteurs du gaz et de l’électricité. Concrètement, si cet article est maintenu, les concurrents privés d’EdF et GdF devront eux aussi transférer 1 % de leur chiffre d’affaires au financement de leur Comité d’Entreprise, donc offrir à leurs syndicats les mêmes privilèges particulièrement scandaleux que ceux en vigueur dans l’entreprise publique. Le Parti Libéral Démocrate s’insurge contre cette extension de privilèges indus à tout un secteur au moment où le gouvernement demande à tous les Français des efforts.

S'abonner à RSS - EDF