Flat tax

12 Mai 2014

Un impôt unique et un revenu universel

Qui peut être satisfait du « modèle social français », ce maquis d'impôts et d'allocations empilés au fil des décennies, symptôme d'un paternalisme bureaucratique et méprisant ? Les pauvres ? Nombre d'entre eux, par fierté ou découragement devant la complexité des procédures, ne réclament même pas le revenu de solidarité active (RSA) auquel ils auraient droit. Les salariés ? Bien malin qui pourrait déchiffrer les trente lignes d'une feuille de paie, mélange de fausses cotisations et de vrais impôts. Les « smicards » ? Leur progression salariale est découragée par les effets de seuil. Les jeunes? Ils paient pour les retraités et les familles nombreuses. La complexité insondable et l'inefficacité patente du système sociofiscal représentent une insulte faite à chaque citoyen.

S'abonner à RSS - Flat tax