Geonpi

03 Octobre 2012

Taxation des plus-values : derrière le cri de colère des “pigeons” entrepreneurs, un vrai risque pour l’industrie française

25 000 entrepreneurs se sont réunis sur Facebook en 72h pour protester contre l’alignement des taxes sur les gains en capital sur les taux de l’impôt sur le revenu. Il est présenté comme une mesure de "justice sociale" par le gouvernement. Est-ce vraiment le cas ?

Le projet de loi de finances 2013 distribue les coups de matraque fiscale à qui mieux mieux. Mais de toutes les augmentations de taxes annoncées, aucune n’a provoqué autant de réactions que l’annonce de l’alignement des taxes sur les gains en capital sur les taux de l’impôt sur le revenu, synonyme d’une taxation marginale supérieure à 60% en incluant la CSG. Au point qu’un mouvement de protestation spontané majoritairement composé de petits et moyens entrepreneurs, “les pigeons”, a réuni plus de 25.000 sympathisants sur Facebook en 72 heures, et organisera une grande manifestation devant l’Assemblée Nationale ce dimanche à 15 heures.

S'abonner à RSS - Geonpi