Institutions

11 Avril 2013

La réponse du PLD à l'inspecteur gadget

Les propositions récentes du Président de la République ne sont pas à la hauteur du niveau de défiance des Français à l’égard de la classe politique. L’instauration d’un Parquet financier et de sanctions renforcées réellement punitives et dissuasives sont un pas. La démocratie est en crise, le PLD propose cinq mesures capables de ramener la confiance des citoyens dans leurs dirigeants.

11 Avril 2013

Les français sont présumés innocents

Jérôme Cahuzac, la main sur le visage, lors d'une séance de l'Assemblée Nationale

L’affaire Cahuzac secoue une opinion publique déjà très critique de la classe politique. Ce scandale met en cause la responsabilité d’un individu, non pas la société dans son ensemble. Le gouvernement ne doit pas masquer le besoin d'assainissement de la vie politique en détournant le débat vers les paradis fiscaux, prétexte au flicage de l’ensemble des Français.

Assainir la vie politique

La Vème République est en crise. La réforme du quinquennat a achevé de déstabiliser le fragile édifice institutionnel de la Vème République. En alignant les temps parlementaire et exécutif, sans réduire les pouvoirs du Président (nomination du premier ministre et de nombreux titulaires d'emplois civils et militaires), le quinquennat n’a pas tranché entre régime parlementaire et régime présidentiel. Le renforcement de pouvoir des chambres, prioritaire, exige de réduire l'effectif du Parlement à 300 élus, et de lui laisser fixer son ordre du jour.

25 Mars 2010

Réformons le financement des partis

Avec moins de 49 % de suffrages exprimés, le second tour des élections régionales a confirmé la désillusion des électeurs. Les conseils régionaux sont perçus comme une vague strate technocratique, dont le rôle et les sources de financement sont globalement méconnus. Ce n’est que par défaut que la gauche a gagné ces élections : la défiance envers le gouvernement aidant, le bilan médiocre des sortants n’a simplement pas suffi à les déboulonner de leurs sièges.

18 Février 2013

Non-cumul des mandats : un mirage?

Cumuler les mandats nuit gravement à la démocratie

François Hollande avait promis la fin du cumul des mandats. A un an des municipales, cet engagement plébiscité par 3 Français sur 4 risque d’être renié. Le PLD juge nécessaire de mettre fin dès à présent au cumul des mandats pour oxygéner la vie publique et couper le lien clientéliste entre élus de terrain et parlementaires.

28 Mars 2011

Absence de proportionnelle, déni de démocratie

Les Français ont exprimé leur rejet de la politique menée sans réelle différence depuis 30 ans par les "partis de gouvernement" de droite comme de gauche. Le premier parti de France, avec 55 % des voix, c’est l’abstention.  L’accumulation de réformettes bancales et inachevées,  de lois inapplicables et d’impôts nouveaux a enlisé notre pays dans un socialisme qui ne dit pas son nom. L’Etat omniprésent ponctionne 10 % du PIB de plus de dépenses publiques que les pays riches comparables. Comment tenir des promesses de pouvoir d'achat, de prospérité et de faible chômage ? Le mode de scrutin permet pourtant au PS et à l’UMP de maintenir leur domination du système dans son ensemble malgré l’effondrement de leur électorat.

Pages

S'abonner à RSS - Institutions