Logement

10 Septembre 2014

Logement étudiant : une caution locative qui déplace le problème

De nombreux étudiants peinent à trouver un logement dans la ville de leur établissement d’études. En cause, le montant des loyers devenu prohibitif dans les grandes villes, et les sommes demandées à titre de caution par les bailleurs, qui constituent un obstacle à l’entrée sur le marché pour les étudiants d’origine sociale modeste.

30 Août 2014

Pourquoi il n’y a malheureusement pas de grande amélioration à attendre des ajustements de Valls sur la loi Duflot

vendredi 29 août, Manuel Valls a annoncé une série de mesures visant à relancer la construction immobilière. Ce plan de relance inclut notamment de favoriser la vente des terrains, et le renoncement au renforcement de l'encadrement des loyers, mesure phare de la loi Duflot. Des aménagements qui s'apparentent plutôt à du rafistolage loin de pouvoir relancer le marché en grande difficulté.

22 Août 2014

Cécile Duflot, la donneuse de leçons qui avait pourtant réussi à creuser les inégalités

Atlantico : les mises en chantier de logements neufs sont en baisse continue depuis 2012 : sur les 12 derniers mois, 316 370 chantiers ont commencé, contre 322 000 sur les 12 mois précédents. Quelle responsabilité la loi Alur porte-t-elle dans ce phénomène ?

Vincent Bénard : Cette responsabilité, bien que réelle, n’est que partielle. Tous les types de logements (individuels, collectifs, locatifs ou en propriété) sont concernés par la baisse. Si la loi ALUR était la principale responsable du marasme, le recul serait plus visible dans l’investissement locatif, où le chiffon rouge du renforcement de l’encadrement des loyers et de la déresponsabilisation accrue des locataires a, de l’avis de tous les professionnels, refroidi l'appétit des acheteurs.

 

15 Mars 2014

La propriété, c'est le vol, Madame Duflot ?

Aujourd'hui, plus de soixante départements ont choisi, comme le leur permettait la dernière loi de finances, d'augmenter les droits de mutation qu'ils prélèvent sur les transactions immobilières, ce qui ne pourra que décourager encore davantage les éventuels acheteurs. Cette mesure est assez cohérente avec le vote récent de la loi Alur sur l'encadrement des loyers (sans parler de l'idée, qui a circulé, de faire payer aux propriétaires une taxe sur leurs «loyers fictifs»): le Gouvernement se méfie des propriétaires ou de ceux qui voudraient le devenir. Il nous prépare une France de locataires - et de fait, notre pays est aujourd'hui l'un des ceux en Europe où la proportion de propriétaires est la plus faible (63 %, contre 71 % en moyenne pour l'Union Européenne).

14 Septembre 2013

ALUR, ultra-encadrement du logement promis à un échec

Le projet de loi ALUR de la Ministre de l'Egalité des territoires et du Logement Cécile Duflot constitue une véritable gifle aux propriétaires bailleurs et aux professionnels du logement. Les propriétaires de biens de bonne qualité sont déjà souvent réticents à louer leurs biens à cause des rendements locatifs trop faibles. Le blocage des loyers 20% au dessus d'une norme établie par le pouvoir politique les incitera encore davantage à retirer leur logements du marché locatif. La moindre concurrence qui en résultera récompensera les offreurs de logement mal entretenus, qui pourront ainsi... se rapprocher de la médiane gouvernementale, au détriment des familles en recherche de logement.

04 Septembre 2013

Réduction de 25% sur les plus-values immobilières : un simple coup de com

Les propriétaires de résidence secondaire ou de biens locatifs ont la chance exceptionnelle de bénéficier de la première baisse d'impôt du gouvernement Ayrault. La taxe sur leur plus-value sera réduite de 25% s'ils vendent avant fin avril 2014. Joli coup de comm' au moment où le ras-le-bol fiscal prend des proportions inquiétantes. Cet effet d'annonce suffira-t-il ? Cette mesurette n'a hélas aucune chance de débloquer le marché immobilier, c'est-à-dire d'augmenter l'offre de logements pour les acheteurs et locataires. Au contraire, ce bricolage fiscal dissimule de beaux écueils.

19 Juillet 2013

Nouvelles taxes sur le logement: le gouvernement en pleine folie économique

Plus d'un tiers des conseils généraux sont incapables de boucler leur budget en respectant les normes d'équilibre en vigueur. Qu'à cela ne tienne : le gouvernement, parant au plus pressé, sans le moindre souci de cohérence économique, décide d'augmenter de 0,7 point (+18%) les droits de mutation sur les transactions immobilières dont les départements sont les bénéficiaires, portant la charge totale à environ 7,7%.

02 Juillet 2013

Logement : à toute "ALUR" dans le mur

Le projet de loi ALUR de Cécile Duflot prétend renforcer la protection des locataires par des réglementations encore plus pénalisantes pour les propriétaires et les intermédiaires. Les mesures proposées risquent d’avoir un impact négatif sur les loyers qui sont déjà parmi les plus élevés au monde, en particulier à Paris. Ne doutons pas que les nouveaux dysfonctionnements qui découleront de ces mesures appelleront de nouvelles contraintes dans cette spirale de l’arbitraire bureaucratique. Le PLD appelle au contraire à libérer le marché locatif pour parvenir à vraie fluidité, en respectant équitablement les droits des locataires ET des propriétaires.

Pages

S'abonner à RSS - Logement