Michel Faure

01 Juin 2015

Les Français et l’Europe : le grand n’importe quoi

Les Français et l’Europe, c’est une affaire incohérente, dominée sans doute par les préjugés et l’ignorance plus que par la raison. Comment les Français peuvent-ils prétendre avoir une opinion sur l’Union quand ils révèlent leur immense confusion dans un sondage effarant, réalisé par l’Ifop et publié par Le Figaro le 28 mai ? 62% d’entre eux voteraient non à la constitution européenne si le référendum de 2005 (rejeté à l’époque par 55% des voix) était à nouveau organisé aujourd’hui, mais à peu près le même pourcentage – 60% – est favorable à l’élection d’un président de l’Europe au suffrage universel direct. Et ces Français qui ont perdu leur radar sont à 71% en faveur d’une armée européenne, mais 60% voudraient tout de même remettre en cause les accords de Schengen. Enfin, concernant l’euro, le grand n’importe quoi continue puisque 62% veulent des politiques économiques et budgétaires propres à chaque État, mais 59% seraient tout à fait d’accord pour la création d’un ministre des Finances européen.

S'abonner à RSS - Michel Faure