Monopole de la sécu

15 Mars 2015

Libérons l'industrie de la santé de la planification

Le projet de loi Touraine réunit contre lui toutes les organisations de professionnels de la santé. C’est une prouesse qui restera dans les annales de son ministère. La raison, c'est que notre système de santé craque de partout. Si la qualité des soins décline encore lentement, l'industrie de la santé est au bout du rouleau. Le secteur a beau faire travailler 2,5 millions de personnes et peser 12,5% du PIB, le gouvernement persiste à croire qu'il peut échapper aux règles d'une économie de marché. Marisol Touraine veut imposer de manière discrétionnaire aux hôpitaux et cliniques une baisse de la facturation à leurs patients de -1% et -2,5% pour l'année en cours.

20 Février 2015

Aurélien Véron : «Le monopole de la Sécu n'est pas responsabilisant»

Décideurs. Les dépenses publiques ont atteint 57 % du PIB en 2012. Que doit-on en penser ?
Aurélien Véron.
La retraite et l’assurance maladie sont les clés de voûte de l’État providence à la française. Un modèle financièrement condamné, comme l’annoncent rapports et livres blancs depuis plusieurs décennies. Il me semble clairement à la fois inefficace et injuste à bien des titres. En outre, le coût de la protection sociale, près d’un tiers de notre PIB dans son ensemble, m’apparaît excessif.

30 Décembre 2014

Fin du monopole de la sécu, enjeu majeur pour notre santé

L'association Liberté Sociale a fait grand bruit ces dernières semaines. Sa contestation, motivée par des décisions européennes, du monopole de la Sécurité Sociale, a fait sur-réagir le parlement. Un amendement prévoyant de lourdes sanctions pour la seule incitation à quitter la sécu a été ajouté au PLFSS 2015, nouvelle atteinte à la liberté d'expression. Se désaffilier du système français d'assurance-maladie coûtera dorénavant jusqu'à 15 000 euros d'amende et un an de prison. Cette association est clairement dans le viseur de l'Etat. Sa mission consiste justement à accompagner les Français qui veulent s'affranchir de sécu pour se couvrir auprès d'assureurs aux cotisations jusqu'à 20 fois moins coûteuses, souvent pour de meilleurs remboursements.

12 Novembre 2013

Droits d’option

La France refuse désormais aux 170.000 résidents français travaillant en Suisse le droit de souscrire à une assurance santé privée.

S'abonner à RSS - Monopole de la sécu