Réforme de l'état

08 Novembre 2012

Le rapport Gallois, mécano fiscal et d'économie administrée

Malgré un diagnostic lucide, les propositions du rapport Gallois sont très insuffisantes, voire contreproductives. Aucune baisse drastique des dépenses publiques n'est préconisée pour combler le déficit public de 100 Md€. La proposition phare consiste à baisser les charges patronales de 20 milliards et les charges salariales de 10 milliards via des reports fiscaux et une baisse dérisoire des dépenses publiques. Qui peut croire à l'efficacité d'un simple tour de bonneteau fiscal ? Les entreprises ont besoin d'un choc de confiance et de flexibilité (simplification des réglementations et du code du travail, abolition des professions protégées,…).

19 Mars 2016

Augmenter le point d'indice de la fonction publique, coûteux achat de voix pour ne rien changer

La hausse de 1,2% de la valeur du point d'indice est un mauvais signal pour le pays. Cet achat de votes des 5,4 millions de fonctionnaires concernés, à un an de la présidentielle, sera financé par des contribuables et des PME exsangues, affaiblissant les chances de reprise de l’activité. Ce « coup de pouce » clientéliste achève les derniers espoirs de retour du déficit public sous les 3% du PIB, tout en n'empêchant pas le dépeçage en règle de la loi Travail. La majorité ne retiendra finalement que cette dépense publique non financée supplémentaire et, peut-être, une nouvelle taxe sr les CDD.

15 Juillet 2015

L’Europe fait fausse route avec la Grèce

Le Parti Libéral Démocrate dénonce le programme d’aide à la Grèce, ruineux et immoral vis-à-vis des autres pays européens. L’Europe a cru sauver son avenir en conservant à n’importe quel prix la Grèce en son sein. Elle a amorcé une spirale qui pourrait l’emmener à la faillite morale et, peut-être un jour, financière. Le referendum grec a rejeté le programme européen d’aide de 15,5 milliards d’euros, l’Eurogroupe est revenu avec un plan de 82 à 86 milliards. Le pays qui a menti pour entrer dans l’euro, triché pour y rester, et exercé un chantage pour ne pas en sortir a été bien mieux récompensé que tous ceux qui ont suivi les règles. La prise d’otage de la zone euro a payé, c’est le message envoyé aux pays comme l’Irlande ou le Portugal qui font des efforts drastiques pour réformer leur économie et rembourser – parfois de manière anticipée – leurs créanciers honnêtement.

25 Novembre 2014

Macron sur la (bonne) voie des réformes

Quelle démagogie et hypocrisie. La France doit se débarrasser des empêcheurs de voir en grand si elle veut réformer en vrai ! Je n’ai pas lu un article, participé à un débat TV ou radio, ces dernières semaines, sans lire ou entendre cet argument stupide qui consiste à affirmer qu’il faut réformer, mais jamais en commençant par celui qui est visé. Il vous dira que de toucher à sa profession, quelque soient ses excès, ne permettra pas d’atteindre le but ultime d’une réforme : le rebond !

24 Novembre 2014

Abandonner le statut général des fonctionnaires pour moderniser le service public

En créant le Statut de la Fonction Publique après guerre, Maurice Thorez, secrétaire général du PCF et ministre d’Etat en charge de la Fonction publique dans le gouvernement provisoire du général De Gaulle, déclarait :

« Le statut donne aux fonctionnaires la possibilité de contribuer dans une large mesure à la correction des défauts actuels  de notre administration et lui rendra son efficacité, parce qu’il permettra de promouvoir à la tête des différents services et aux postes les plus importants, des agents d’une valeur éprouvée, ayant le goût de l’initiative et le sens de la responsabilité. »

Le même souci d’efficacité et d’initiative qui a conduit à l’instauration d’un statut général des fonctionnaires plaide aujourd’hui pour sa disparition.

 

21 Novembre 2014

Le statut de la fonction publique doit périr !

En créant le statut dela fonction publique après guerre, Maurice Thorez, secrétaire général du PCFet ministre d'État en charge de la Fonction publique dans le gouvernement provisoire du général de Gaulle, cherchait à encourager, selon ses propres mots, «le goût de l'initiative et le sens de la responsabilité.» Trente ans après la dernière réforme de 1983, qui généralisa le statut à l'ensemble des agents publics, force est de constater que le but n'est pas atteint.

29 Octobre 2014

Réforme territoriale : encore un rendez-vous manqué pour le gouvernement

Réformer le millefeuille territorial français est une idée formidable ! Les administrations publiques, on le sait, dépensent 57% de notre argent et tout le monde s’accorde à dire que c’est trop ! C’est trop en valeur absolue, puisque cela veut dire que plus de la moitié de notre revenu est dépensé sans qu’on puisse dire comment on veut le dépenser, sans qu’on nous consulte. Mais c’est trop aussi en termes de rapport qualité-prix – ce qu’on reçoit en échange de notre argent, la qualité du service est insuffisante. On le voit avec l’éducation – on est très mal classés dans les rapports internationaux ; on le voit dans le domaine du logement qui s’aggrave d’année en année malgré l’intervention de toutes les strates locales et de l’État ; on le voit avec les transports et les embouteillages qui existent aux mêmes endroits depuis des dizaines d’années, sans que rien ne soit fait. On peut difficilement dire qu’on en a pour notre argent.

24 Juin 2014

Oui à l'amendement Lefebvre pour 3 jours de carence dans la fonction publique

Un jour unique de carence avait été mis en place en 2011 avant d'être supprimé par la ministre Marylise Lebranchu en 2013. A la différence des salariés du secteur privé, un fonctionnaire restant chez lui pour congé maladie court ne subit aucun jour "de carence", c'est à dire sans rémunération (ou pris sur les congés). Cette décision électoraliste de l'actuelle majorité est contreproductive et inéquitable.

24 Juin 2014

Une journée avec Maggie

Pour un libéral français, participer à la Margaret Thatcher International Conference on Liberty est un peu comme disputer la Coupe du monde pour un footballeur britannique : on s’estime heureux d’être sur le terrain et on prend des notes. La semaine dernière, à Londres, le Center for Policy Studies (CPS), fondé par Maggie herself dans les années 1970, a réuni quelques centaines de freedom fighters venus de tous les pays sous les voûtes médiévales du Guildhall. L’occasion pour nous autres, joueurs de seconde division, de tirer quelques leçons.

Pages

S'abonner à RSS - Réforme de l'état