Réformes

19 Mai 2013

Monsieur le Président, encore une occasion perdue

La deuxième conférence de presse du Président de la République s'est  résumée à des incantations encore bien floues sur le plan national, et à la promotion d’une Europe bureaucratique calquée sur le modèle français. L’indécision et le manque de vision de François Hollande nous inquiètent d’autant plus que le Premier ministre s’avère incapable de s’imposer à ses ministres et de porter une politique de réformes franches et cohérentes. Le seul point positif fut l’annonce que l’absence de réponse de l’administration à toute requête dans les 2 mois vaudrait accord: c'est maigre.

22 Mars 2011

Economie, une France à deux vitesses ?

A 83 milliards d'euros sur 2010, deux fois plus que l’an passé, les résultats du CAC 40 montrent que nos grands groupes sont bel et bien sortis de la crise. Mais il faut rappeler que ces profits ont été réalisés pour l’essentiel hors du pays, notamment dans les zones à forte croissance.

Régulièrement accusés de délocaliser leur production et d'appauvrir la France, leur apport au pays est incontestable. A commencer par le rapatriement de leurs résultats qui participent au revenu des ménages et aux recettes publiques. Plusieurs de ces grands groupes se préparent d’ailleurs à partager les fruits de cette croissance avec leurs salariés français par des augmentations salariales pouvant aller jusqu'à +4.7 % chez l’Oréal.

01 Janvier 2010

Déjà un an !

Quel bilan les libéraux peuvent-ils tirer de cette année de "rupture" ? Les réformes, quoique nombreuses, restent globalement superficielles. Après plusieurs décennies d'immobilisme, il semble bien difficile à Nicolas Sarkozy de changer brutalement de rythme. Plus inquiétant, elles manquent de cohérence lorsqu'elles ne sont pas carrément néfastes. Pas grand chose de réjouissant avec six nouveaux impôts, un Grenelle de l'environnement qui promet d'être dévastateur s'il est mis en oeuvre, un rapport Attali apparemment enterré. Certes, les Français souhaitent la poursuite des réformes structurelles, mais avec davantage de rigueur et un peu moins de "bling-bling" (ce qui explique la meilleure image de François Fillon).

S'abonner à RSS - Réformes