SMIC

26 Août 2012

Emplois aidés, effet d’aubaine pour qui ?

Jean-Marc Ayrault a annoncé la création de 150 000 emplois aidés sur 2 ans. Il met en œuvre la promesse 34 du Président de la République. S’agit-il d’une mesure efficace ? Depuis la création des emplois aidés, les analyses convergent. Ces emplois sont peu efficaces en termes de retour à l’emploi, parfois humainement dévastateurs et coûteux pour le contribuable. En avons-nous les moyens ?

20 Mai 2014

Les Suisses ne sont pas des esclavagistes

LE CERCLE LES ECHOS. Ce week-end se tenait un référendum en Suisse autour de l’instauration d’un salaire minimum. Les semaines précédentes, la gauche française parlait de cette mesure avec enthousiasme, comme si l’affaire était jouée. D’autant qu’Angela Merkel a nourri ses espoirs en cédant finalement au SPD pour sauver sa coalition.

16 Avril 2014

Du salaire minimum au revenu minimum

L'ancien président de l'OMC, Pascal Lamy, a réouvert le débat sur les conséquences néfastes du SMIC comme outil de lutte contre la précarité. Gilbert Cette, Philippe Aghion et Élie Cohen, trois économistes ayant contribué à la campagne de François Hollande, ont eux aussi rappelé les effets négatifs de ce seuil infranchissable pour un nombre croissant de Français : exclusion de longue durée, voire définitive du monde du travail par une désocialisation progressive. Le PLD constate avec satisfaction la popularité croissante de cette analyse que nous défendons depuis des années : le SMIC contreproductif pour l'insertion des moins qualifiés dans le monde du travail.
26 Juin 2013

Contrats d’avenir... marché de dupe ?

A la veille des municipales, des cantonales et des régionales, le gouvernement arrose sans compter les collectivités territoriales, majoritairement à gauche. Cet artifice coûteux vise à diminuer les chiffres du chômage sur le dos des jeunes sans diplôme ni emploi. Les « contrats d’avenir » coûteront 5.3 milliards d’euros pour occuper 150.000 jeunes, soit plus de 35.000 € par tête ! Le PLD dénonce cette dépense clientéliste qui condamne les jeunes visés à une précarité sans issue. Quel employeur reconnaitra l’expérience de jeunes qui auront bénéficié d’un poste sans réelle activité productive dans le monde associatif ou dans une bureaucratie locale ? N’y a-t-il pas mieux à faire, avec 35 000 €, pour donner un vrai emploi à chacun de ces jeunes ?

24 Avril 2013

Choc de croissance : les solutions du PLD

"Quatre-vingt personnes avaient fait le déplacement samedi soir à Saint-Herblain où Laurent Revranche, président du Parti Libéral Démocrate de Loire Atlantique, animait une réunion publique sur le thème de l'emploi et de l'entreprise."

05 Janvier 2010

Plutôt que des emplois aidés, aidons l’emploi

Face aux menaces qui pèsent sur la croissance et l’emploi, le gouvernement a annoncé des mesures superficielles qui ne sont pas à la hauteur des enjeux de la crise. La vieille recette des emplois aidés répond aux effets plutôt qu’aux causes du chômage. Si les emplois aidés des associations et de l’Etat ont surtout servi à maquiller les chiffres du chômage, ceux du secteur privé ont trouvé leur utilité en atténuant les trois problèmes suivants : l’inadaptation de la plupart de nos filières d'enseignement aux réalités du monde du travail, l’absence de flexibilité et le coût excessif du travail. Face à l'urgence actuelle, il est possible d'agir sur les deux derniers points. L’assouplissement du travail le dimanche et celui du recours aux CDD dans les PME vont dans ce sens. Mais plus que des rustines, nous avons besoin de réformes véritablement structurelles.

S'abonner à RSS - SMIC