Enseignement

20 Août 2012

Les établissements français ne peuvent plus ignorer le classement de Shanghai !

Le classement de Shanghai 2012 a été publé la semaine du 15 août. Personne n’a repris l’information dans la torpeur estivale. Ce flop a épargné notre amour propre déjà bien amoché par notre rang aux Jeux Olympiques de Londres. La ministre de l’Enseignement supérieur a déclaré n’être guère préoccupée par ce classement, jugeant que l’analyse ne s’est pas suffisamment adaptée à nos spécificités. L’explication est un peu courte pour nos 2,3 millions d’étudiants qui vont devoir affronter une compétition de plus en plus globalisée à la fin de leurs études.

27 Avril 2015

Prime à la mauvaise gestion dans l'Université

Le Parti Libéral Démocrate condamne la confiscation par le gouvernement de l’argent des universités et des grandes écoles publiques les mieux gérées dans les budgets 2015. Cent millions d’euros arbitrairement prélevés iront aux plus mal administrées. Ce « mécanisme de solidarité » punit les acteurs rigoureux et performants de notre enseignement supérieur, et récompense les cancres. C’est un signe supplémentaire d’irresponsabilité de la part d’un gouvernement incapable de réduire son propre train de vie, et qui ne sait que répartir la pénurie.

31 Mars 2015

A l'école, la laïcité ne peut se transmettre que si les élèves ont un vécu commun

Il était déjà désespérant, pour de nombreux chefs d'établissement scolaire chevronnés, d'entendre le président de la République proposer comme remède nouveau aux maux de l'école et au manque d'autorité des maîtres, la nécessité pour un professeur de faire remonter tout incident auprès du chef d'établissement afin qu'il soit sanctionné. Même chose quand la ministre de l'Education nationale annonce des cours destinés à énoncer les valeurs républicaines. Il est encore plus consternant de lire dans les médias, depuis leurs déclarations, combien les Français sont attachés à leurs traditions dans le domaine scolaire. 
20 Juin 2013

Supprimons le bac !

Georges Pompidou s’interrogeait déjà sur l’utilité du Baccalauréat en 1970. Cet examen ne permet pas de décrocher un emploi. Il n’est plus reconnu par les prépas qui recrutent sur dossier. Il paralyse la vie de l’enseignement secondaire pendant presqu’un mois. Ses résultats sont régulièrement contestés à cause de la manipulation des notes. Bref, cet examen « voiture-balais » n’est plus qu’un rite initiatique.

23 Mai 2013

L’autonomie scolaire contre l’échec de l’Education Nationale

La Cour des comptes pointe la « mauvaise organisation » du système éducatif français. Quasiment 63 milliards d’euros sont engloutis chaque année dans une bureaucratie scolaire pléthorique. Le fonctionnement technocratique et centralisé de l’Education Nationale bloque toute évolution. Il engendre une baisse dangereuse du niveau d’enseignement et une crise des vocations dans le secteur éducatif. La réponse existe déjà. L’Ifrap a montré en 2011 qu’un élève dans une école publique coûte 30 à 40% plus cher que dans une école privée sous contrat, sans que les enseignants y soient mieux rémunérés. Et pourtant, les résultats du secteur privé surpassent dans tous les classements ceux du public à origine sociale comparable.

Enseignement

De la qualité de l’éducation donnée à nos enfants dépend leur capacité à maintenir un niveau de vie de qualité demain. La créativité, la culture individuelle et la capacité de résoudre des problèmes de plus en plus complexes ont toujours été la clé de la prospérité. Or l'instruction publique ou sous contrat part à vau-l’eau à force d'appliquer des recettes qui échouent.

01 Février 2013

Enseignement Supérieur en danger

Le PLD s’inquiète du projet de réforme de l’enseignement supérieur. La ministre Geneviève Fioraso prend la direction opposée à la voie empruntée par la mandature précédente. L’autonomie des établissements avait ouvert la porte à une compétition intelligente dans les domaines du savoir. Nous voyons poindre la menace d’un retour du dirigisme étatique qui a prouvé son incompatibilité avec un enseignement supérieur de qualité. Nous appelons également à introduire une sélection positive à l'entrée des Universités publiques françaises, comme le recommande le dernier rapport de l'OCDE sur la France.

Pages

S'abonner à RSS - Enseignement