12 Juin 2013

Écoutes numériques généralisées, grave atteinte aux libertés

Yes we scan

Edward Snowden est un citoyen américain qui, comme l'immense majorité de son peuple, croit à la liberté individuelle. Il a pris le risque de sacrifier son avenir pour révéler au monde le scandale des écoutes numériques généralisées par le gouvernement des Etats-Unis, à travers le programme PRISM. Le PLD demande au gouvernement français et à l'Union européenne d'intercéder auprès du gouvernement américain en faveur de cet homme qui ne doit pas être considéré comme un traître, mais comme un héros de la défense de nos libertés fondamentales.

Les autorités françaises et européennes doivent protester avec la plus grande fermeté contre la violation de la vie privée perpétrée par l'administration Obama contre sespropres citoyens. La dérive orwellienne de ces dernières années, accentuée par Barack Obama, ne doit pas être tolérée. Surtout à l‘encontre de citoyens français et, plus largement, européens. L'alliance avec nos amis américains est fondée sur des valeurs partagées qui mettent la force des États au service de la liberté. A terme, ce lien historique ne pourrait que se déliter si le gouvernement de la première puissance mondiale devait employer ses capacités technologiques à détruire les libertés plutôt qu'à les protéger.

Comme le disait Benjamin Franklin, un des plus illustres Pères Fondateurs des Etats-Unis : "un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux". Détruire les libertés au nom de la sécurité, c'est offrir une fabuleuse victoire aux terroristes et ennemis de la démocratie. Le PLD demande à François Hollande de le rappeler avec fermeté à Barack Obama.