16 Octobre 2015

Manuel Valls candidat surprise d'Ile-de-France ?

Avec ses propositions pour l'Ile-de-France, le Premier ministre fait campagne à la place de Claude Bartolone, sans doute trop occupé par sa présidence de l'assemblée nationale. Le Parti Libéral Démocrate dénonce ce mélange des fonctions sans précédent. Le projet de Manuel Valls s’inscrit dans la tradition planificatrice de la classe politique actuelle.

Quand il propose de créer 6 quartiers sur le modèle de la Défense, que sait-il des besoins des entreprises ? Au moment où elles expriment un besoin vital d’oxygène et de simplification, ces vastes plans d’Etat annoncent une gabegie sans précédent. Les coûts - officiels et cachés - de ces paris dirigistes seront une fois de plus à la charge des contribuables captifs de ces choix arbitraires. Sans aucune concertation avec les entreprises, premières concernées.

Le projet de redevance « à la carte » vise à alourdir - une de plus - les taxes des 6 départements les moins défavorisés de la région au profit des 2 autres, la Seine-Saint-Denis et le Val de Marne. Peser sur l’activité des locomotives de la région sans compenser les véritables handicaps des derniers promet de niveler par le bas une Ile-de-France déjà souffrante. Les victimes de cette instabilité fiscale et de cette planification coûteuse, ce seront l’activité et l’emploi.

Notre liste "Aux actes citoyens" souhaite au contraire soulager les entreprises de leur fardeau fiscal et appuyer le développement de l'Ile-de-France sur les initiatives privées plutôt que sur le dirigisme public. C'est à ce prix que nos petites et moyennes entreprises franciliennes pourront se développer et embaucher.