24 Avril 2017

Robin Laffin candidat aux Législatives dans la 16ème circonscription de Paris

En Juin prochain je voterai pour les élections législatives dans l’école où j’ai appris à lire il y a presque 20 ans, rue Jomard. Les bulletins que j’ai déposés dans l’urne se sont de plus en plus trouvés être blancs à mesure que je découvrais et comprenais mieux le monde politique. À chaque élection je désespérais un peu plus de pouvoir voter pour un candidat qui puisse représenter réellement le peuple et proposer des idées neuves.

La France a beaucoup d’atouts. Au fil de mes expériences scolaires, professionnelles et associatives j’ai eu l’occasion de rencontrer de très nombreuses personnes aux projets passionnants, fous, et qui avaient une réelle ambition de changer notre monde pour le rendre meilleur. La France fourmille de talents, de rêves et de projets. Il est temps de les laisser s’exprimer.

Combien d’entrepreneurs ont renoncé à embaucher par peur de mettre en danger le reste de leur entreprise à cause d’un code du travail d’un autre âge ? Combien le chômage de masse a découragé de travailleurs de chercher un meilleur emploi, ou même un emploi tout court, ces trente dernières années ? Combien de professeurs pleins de bonnes volontés n’ont pu mettre en place de nouvelles façon d’enseigner parce qu’une Éducation Nationale autoritaire et dépassée leur dictaient les méthodes et les moyens qui étaient à leur disposition ?

J’ai vu tant de ces personnes dynamiques mais victimes d’un État-Nounou inefficace et bureaucrate. La société civile a tant à offrir, il suffit de la libérer. La construction d’une société qui puisse laisser prospérer ces énergies et ces talents est urgente. Il n’est pas nécessaire de les aider, juste de cesser de les freiner.

C’est pourquoi je me présente en tant que député : pour rendre à l’État le rôle qui est le sien, celui de garant des libertés et pas celui de savant fou voulant régenter chaque aspect de la vie des citoyens. Et je me présente dans mon quartier, là où les habitants me connaissent et savent comment me demander des comptes sur mes actions.

Enfin je me présente sous l’étiquette du Parti Libéral Démocrate car j’ai vu ses membres investir énormément de leur temps, de leur énergie et de leur propre argent pour promouvoir des idées humanistes qui me correspondent.

Contacter Robin Laffin