Dette

14 Novembre 2013

La commission européenne nivelle par le bas

Barroso à Hollande : Réformez ! D'urgence.  Le Point.fr - Publié le 29/05/2013 à 18:22 - Modifié le 29/05/2013 à 20:05 La Commission européenne a certes accordé un délai à la France, mais au prix de lourdes et urgentes réformes. Deux années cruciales en perspective... Manuel Barroso et François Hollande, le 15 mai. Manuel Barroso et François Hollande, le 15 mai. © Thierry Charlier / AFP

Le président de la Commission européenne, José-Manuel Barroso, a attaqué hier l'Allemagne sur son excédent courant supérieur à 6%. Comme ses nouvelles attributions le lui permettent, il a indiqué lancer une procédure pouvant amener une sanction pécuniaire de 0,1% du PIB.

08 Septembre 2013

Compétitivité, qui a parlé….

code de compétitivité

Par André Moguérou, secrétaire national en charge des PME

Gauche et droite ont longtemps vécu dans le déni ou l’ignorance. Aujourd’hui les chiffres se vengent, et on se demande par quel miracle les agences Moody’s et Fitch continuent d’accorder un triple A où un AA+ à la dette française.

Comment peut-on choisir la hausse des impôts plutôt que la réduction des dépenses publiques, le contraire de ce que pourrait conseiller la forte majorité des économistes et entrepreneurs?

Cette hausse effrénée de la ponction publique va finir d'étouffer l’économie française.  Ce qui va avoir comme conséquence moins de recettes en définitive, et on va vite s’en apercevoir.

Le déficit structurel est de 90 milliards d’euros par an, résultat de structures étatiques et territoriales totalement obsolètes. Celles-ci en outre sont dirigées par des élus qui n’ont de cesse de sauvegarder leurs prérogatives au lieu d’avoir le courage politique de restructurer enfin notre pays. Pour la plupart, ils n’ont pas la vision économique et sociale à l'échelle nationale, européenne et internationale qui permettrait à la France de tirer son épingle du jeu dans les flux économiques internationaux.

Arrêtons de disserter et attaquons-nous aux vrais problèmes de nos déficits en supprimant les emplois publics improductifs ou inutiles, les 35 heures, les agences publiques, les niches fiscales, les avantages aux partenaires soit-disant sociaux, les inégalités public-privé, les investissements non-prioritaires des collectivités locales.

18 Juin 2013

Défaut Croisé

Le dernier rapport de Willem Buiter pour le Centre for Economic Policy Research rappelle quelques vérités aujourd’hui soigneusement mises de côté par les dirigeants des grands pays surendettés, France en tête.

30 Mai 2013

Après la faustérité

Comment sortir la France et l'Europe de l'ornière ? Quels vrais remèdes après la fausse austérité (faustérité) que les politiques imposent à tout sauf à la dépense publique ?

Pour y répondre, Contrepoints vous propose quatre débats exceptionnels le samedi 15 juin à Paris.

30 Mai 2013

Débat le 15 juin : sortons de la "faustérité" pour éviter la faillite

La Commission européenne a publiquement mis le gouvernement français sous pression. Le clientélisme et l’électoralisme ont conduit notre pays à devenir le maillon faible de l’Europe. En plus d'un isolement de plus en plus marqué par ses propositions dépensières et protectionnistes, aucune des réformes jugées nécessaires par nos partenaires n'a été engagée. Les Français le payent au prix fort avec la multiplication des faillites de PME, un taux de chômage élevé et une confiance en berne. Ce n'est certes pas à la Commission de dicter ce que la France doit faire. Mais c'est au gouvernement d'avoir le courage d'affronter la réalité et d'engager les réformes de structure et le recentrage de l'Etat sur ses missions régaliennes.

Pages

S'abonner à RSS - Dette