Fiscalité

16 Octobre 2015

Manuel Valls candidat surprise d'Ile-de-France ?

Avec ses propositions pour l'Ile-de-France, le Premier ministre fait campagne à la place de Claude Bartolone, sans doute trop occupé par sa présidence de l'assemblée nationale. Le Parti Libéral Démocrate dénonce ce mélange des fonctions sans précédent. Le projet de Manuel Valls s’inscrit dans la tradition planificatrice de la classe politique actuelle.

18 Juin 2015

Europe 1 : Aurélien Véron dénonce le hold-up du prélèvement à la source

Débat – Impôts à la source : idée géniale ou arnaque ?
L’impôt prélevé à la source : ça se précise !Le président de la République a promis que la réforme serait "pleinement effective" le 1er janvier 2018.Le gouvernement avance même un "cadeau" fiscal: la non-imposition des revenus salariaux de 2017, la fameuse "année blanche".

 Pour en parler :
-  Juliette Méadel, porte-parole du Parti socialiste
- Aurélien Véron, président du Parti Libéral Démocrate

Podcast en ligne

30 Mars 2015

Comment éviter une hausse dramatique des impôts locaux

François Hollande et son gouvernement, confrontés à « l'exaspération fiscale », se sont engagés à ne plus augmenter les impôts, voire à les réduire à travers le Cice et la suppression de la première tranche pour les particuliers. Il était temps. Néanmoins, cette pression fiscale amoindrie n'est pas financée par des efforts de restructuration de l'appareil public, mais par des diminutions des dépenses de l'Etat, notamment vers les collectivités locales (- 11 milliards d'euros de dotations d'ici à 2017). Aussi ces dernières peuvent être tentées, pour digérer ces diminutions, d'éviter elles aussi des efforts de restructuration et d'augmenter les impôts locaux. En somme, la pression fiscale française dégonflée par le haut pourrait être regonflée par le bas.

11 Février 2015

SwissLeaks : qui est immoral ? L’évadé fiscal ou l’État prédateur ?

Le déclenchement de l’affaire « SwissLeaks », du nom de la liste des évadés fiscaux ayant bénéficié d’un « abri » au sein de la filiale helvétique de la banque HSBC, nous promet une semaine chargée en diatribes anti « méchante finance », « vilains évadés fiscaux », et « affreuse Suisse », qui privent les États de leurs justes recettes pour lutter contre les effets de la crise, évidemment causée par l’avidité de l’ignoble monde de l’argent sans visage. Le nom d’un acteur à la mode a été jeté en pâture aux médias et à la twittosphère qui le traînent dans la boue parce qu’il a voulu mettre de côté 80 000 euros dans les années 90… Bonjour le niveau.

29 Octobre 2014

Halte au racket des entreprises familiales

Le gouvernement ne cesse d’annoncer son amour de l’entreprise. Mais en coulisse, la majorité poursuit son travail de démolition de l’entrepreneuriat français. Un amendement au PLFSS 2015 (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale) prévoit d'assujettir dorénavant aux charges sociales les dividendes versés aux dirigeants de SAS ou de SA conservant plus de 50% du capital de leur entreprise. Une nouvelle fois, un coup rude est porté à l’esprit d’entreprise en pénalisant l’effort et la prise de risque que le versement de dividendes vient récompenser.

Pages

S'abonner à RSS - Fiscalité