Internet

17 Avril 2015

29 avril 19h00 : débat avec Gaspard Koenig

Soirée - débat à Paris le 29 avril à 19h00 - Pays des libertés, la France meurt de ses interdits. Ce n'est pas la mondialisation, l'Europe ou le capitalisme sauvage qui nous menacent, mais l'enlisement dans la servitude volontaire. L'Etat est devenu le bourreau de nos libertés. Le problème n'est pas économique mais philosophique.

22 Juillet 2014

Loi Cazeneuve : tous présumés terroristes ?

Les parlementaires sont en train de voter à la quasi-unanimité le projet de loi de prétendue « lutte contre le terrorisme ». Ce texte fait reculer comme jamais nos libertés, en particulier la liberté d’expression et la protection des sources de la presse. Une fois de plus, les élus révèlent leur méconnaissance des nouvelles technologies et piétinent nos libertés sans scrupule. Le député des Vosges François Vannson ne craint pas le ridicule et ose même proposer l’interdiction des pseudonymes sur Internet.

05 Mars 2014

#diffamation #twitter #libertédexpression

Nous avions eu l'occasion de dénoncer dans un rapport dont Le Point.fr s'était fait l'écho les restrictions légales à la liberté d'expression en France et l'inquiétante judiciarisation du débat public, où les procès se substituent peu à peu à l'argumentation, et la plaidoirie à la repartie. Nous avions en particulier souligné l'anomalie du droit de la diffamation, où la présomption d'innocence est bafouée, puisque c'est au "diffamant" de prouver la vérité de ses propos (exceptio veritatis), et non au "diffamé" de montrer leur caractère mensonger... C'est donc avec soulagement que l'on apprend l'acquittement d'Arnaud Dassier, entrepreneur du Net et premier twitto jamais poursuivi en France pour diffamation sur Twitter. Autant sa mise en examen en 2012 avait suscité l'émoi de la presse, autant sa relaxe le mois dernier passe étrangement inaperçue, alors qu'il s'agit là aussi (à ma connaissance) d'une première, fort instructive pour l'avenir du réseau social.

27 Novembre 2013

Refusons une NSA française

Le PLD s’inquiète de la capacité de moins en moins limitée d’intrusion de l’Etat dans notre vie privée. Nous comprenons la nécessité de la loi antiterroriste qui, depuis 1991, permet aux services de renseignement de collecter l’historique de connexions de suspects, le contenu de leurs emails et la géolocalisation de leurs appareils de communication. Mais la loi de programmation militaire prévoit d’étendre ce régime d’exception aux ministères de la Défense, de l’Intérieur… et de l’Economie et des Finances. Le gouvernement pourra dorénavant suivre en toute légalité et archiver nos échanges privés, nos usages sur la toile, nos déplacements.

11 Mars 2013

Liberté d'expression sur le web : la réglementer, c'est la détruire

Najat Vallaud-Belkacem a fait des insultes sur le web un de ses principaux dossiers. Ainsi a-t-elle acquiescé quand Esther Benbassa, sénatrice EELV, a proposé d'élaborer une loi sur la liberté d'internet, en miroir avec celle de 1881 sur la liberté de la presse. Pour Gaspard Koenig, Anne Bourdu, Aurélien Véron et Arnaud Dassier du Parti libéral démocrate, c'est une erreur.

07 Mars 2012

Internet doit rester libre !

Hébergé à Hong Kong, le site Megaupload a été fermé sur demande du FBI, en application du verdict d’une cour de justice américaine. Ses responsables ont été arrêtés comme s'il s'agissait de terroristes. En France, le gouvernement souhaite interdire le streaming et renforcer les pouvoirs de la Hadopi dans ce sens. Ainsi, l'industrie cinématographique et de la musique bénéficie partout d'un soutien massif des autorités publiques, obtenu par l’action de lobbyistes auprès de parlementaires influençables. Mais cette répression et ces intrusions menacent la vie privée de tous.

03 Décembre 2010

La transparence, une forme de totalitarisme

Les révélations de Wikileaks ont déclenché une réaction violemment hostile de la classe politique française. Nicolas Sarkozy a déclaré que la diffusion de ces informations confidentielles relevait du "dernier degré de l'irresponsabilité", et d’autres élus sont allés jusqu’à affirmer que « la transparence est une forme de totalitarisme ». Cette volonté de blocage de l’information suit celui bien réel de nos institutions autour du Karachigate. Lorsqu’il s’agit de l’Etat, l’opacité devrait régner sans discussion.

06 Avril 2010

Internet en danger

Le projet de loi dit « HADOPI » porte atteinte à nos droits fondamentaux et à la liberté des échanges sur Internet. La question de la protection de la création est importante. Mais les mesures techniques proposées promettent d’être aussi injustes qu’inefficaces. Censé protéger le droit d’auteur contre les téléchargements illégaux sur Internet, cette intrusion de l’Etat dans l’espace du net ne résout rien mais ouvre la porte à tous les abus. Déjà, la secrétaire d’Etat à la famille Nadine Morano demande aux fournisseurs d’accès à Internet les adresses d’internautes dont les commentaires l’ont blessée afin de les poursuivre devant les tribunaux. Nous ne pouvons laisser cette dérive dangereuse avoir lieu sans réagir.

S'abonner à RSS - Internet