Parti Socialiste

31 Mai 2017

Face à une gauche-Schröder, construisons une droite-Thatcher !

Tribune d'Aurélien Véron parue dans atlantico le 28 mai 2017

Rien ne semble gêner Emmanuel Macron dans sa conquête du pouvoir. Malgré l’affaire Ferrand, le gouvernement Edouard Philippe séduit. Quelques vétérans pour rassurer la galerie, mais beaucoup de visages neufs et réputés compétents dans leur domaine. Face au PS décomposé, les Républicains-UDI sont à peine en meilleur état. Au lieu d’affronter le Président de la république sur le terrain du renouvellement et des idées, la droite a choisi de garder les mêmes têtes et de battre en retraite sur le projet de son candidat à la présidentielle, jugé trop réformateur. L’impression d’enlisement et de ringardisation  de la droite n’a jamais été aussi forte. Même si la sanction brutale attendue dans les urnes n’est pas complètement imméritée, cet effondrement des partis de pouvoir fragilise notre démocratie au moment où de graves périls nous menacent.

S'abonner à RSS - Parti Socialiste