Retraites

20 Février 2015

Aurélien Véron : «Le monopole de la Sécu n'est pas responsabilisant»

Décideurs. Les dépenses publiques ont atteint 57 % du PIB en 2012. Que doit-on en penser ?
Aurélien Véron.
La retraite et l’assurance maladie sont les clés de voûte de l’État providence à la française. Un modèle financièrement condamné, comme l’annoncent rapports et livres blancs depuis plusieurs décennies. Il me semble clairement à la fois inefficace et injuste à bien des titres. En outre, le coût de la protection sociale, près d’un tiers de notre PIB dans son ensemble, m’apparaît excessif.

05 Mai 2014

Europe 1 : êtes-vous prêts à travailler jusqu'à 70 ans comme les Australiens ?

Le gouvernement conservateur australien souhaite repousser à 70 ans l'âge légal de départ à la retraite d'ici à 2035.Toutes les personnes nées après 1965 seront touchées par cette mesure.
Objectif affiché : réduire le déficit de l’état et « prévenir une crise budgétaire ».

Depuis 1908 en Australie, les hommes peuvent faire valoir leurs droits à la retraite à partir de 65 ans, les femmes à partir de 60ans. Au cours des 30 prochaines années, le nombre d'Australiens de plus de 65 ans va doubler et celui de plus de 85 ans tripler. Le précédent gouvernement australien, de gauche, avait déjà relevé l’âge de la retraite de 65 à 67 ans

29 Août 2013

LA NON-RÉFORME DES RETRAITES NE RÈGLE RIEN

Un balayage de poussière sous le tapis en règle !
L'ajustement comptable annoncé par Jean-Marc Ayrault ne touche pas les régimes spéciaux ni les retraités au traitement avantageux (CSG plus faible, déduction fiscale de "frais professionnels"). Il avantage également la fonction publique au détriment du privé. Il ajoute 8 milliards d'euros de charges aux entreprises, ce qui pèsera vite sur l'emploi et creusera encore davantage les déficits sociaux. L'évaluation de la pénibilité promet d'ajouter aux employeurs une couche de complexité bureaucratique, et d'encourager les surenchères catégorielles pour en étendre le bénéfice. Les déficits initialement prévus (25 Md€ prévus en 2020) sont loin d’être résorbés, l’équilibre annoncé ne concernant que les régimes de base hors régimes spéciaux..
06 Juin 2013

Premier axe d’une réforme des retraites : l’équité

Le PLD appelle à l’unification des 35 régimes de retraite actuels en un système identique pour tous. Il n’est plus acceptable que les retraites de la fonction publique soient calculées sur les 6 derniers mois (les meilleurs) de salaire contre les 25 meilleures années dans le privé, ni que l’indexation des retraites soit plus généreuse dans le public que dans le privé. Cette confusion engendre une opacité préjudiciable au retour de la confiance, et elle coûte cher, l'estimation oscille entre 10 et 15 milliards d’euros. La réforme que nous préconisons est juste, car elle met tout le monde à pied d’égalité, salariés du privé, fonctionnaires dont les primes seront prises en compte, élus : à cotisations égales, retraite égale.

Retraites à la carte

Le système actuel de retraites est aussi déséquilibré qu'injuste. Nous proposons un Big Bang pérénisant l'équilibre intergénérationnel, et offrant une vraie retraite à la carte à tous. Nous proposons un modèle de cotisations à deux étages : une retraite à points, et une épargne individuelle. C'est aussi l'occasion de fusionner la multitude de régimes de retraites différents, et de supprimer toute limitation de la perception simultanée d'une pension ou d'un revenu d'activité.

15 Mars 2013

Les propositions du PLD pour sauver le système des retraites

Le président de la République veut réformer les retraites. Les premières annonces manquent singulièrement d'originalité et d'ambition. L'habituelle baisse des pensions accompagnée d'une hausse des cotisations et de l’âge de départ autoritairement fixé par l’état repousserait de quelques années la faillite annoncée de la répartition actuelle, sans en corriger les injustices. Le PLD propose de sauver financièrement les retraites des assurés en leur offrant un plus grand contrôle sur celles-ci.

Pages

S'abonner à RSS - Retraites