Securité

04 Janvier 2017

Make France Free Again… in 2017 !

L'un des principaux problème de la France reste son manque de liberté, d'une manière générale. La libéralisation de notre vie politique, de notre modèle social, de notre économie, sont des conséquences essentielles au bonheur de tous.

Article d'Aurélien Véron paru dans atlantico le 29 décembre 2016

24 Mars 2016

Attentats de Bruxelles : nous ne céderons pas

Face à la menace djihadiste, les États devraient s’attaquer franchement au terrorisme islamiste et non à leurs citoyens.

Par Aurélien Véron, article publié dans Contrepoints le 23 mars 2016.

Mardi noir baigné dans le sang et les larmes des victimes des attentats à Bruxelles et de leurs proches. Une fois de plus, l’Europe est sous le choc. Ces crimes s’inscrivent dans la stratégie de la terreur généralisée menée par Daech. « L’appel à la résistance islamique mondiale » annonçait la couleur dès 2005. Son auteur Abou Moussab Al-Souri y racontait comment il souhaitait déclencher une guerre civile et disloquer l’Europe, ventre mou de l’Occident, dans la guerre civile.

Ses alliés naturels ? Les immigrés musulmans de banlieues abandonnées, essentiellement issus du Maghreb, souvent déracinés et frappés de plein fouet par l’échec des systèmes scolaires et le chômage de masse. Des délinquants radicaux ont été islamisés en prison ou sur le net pour former des commandos de la mort. Nous savons depuis quelques années que ces fantassins illuminés sont prêts aux pires folies meurtrières dans une démarche tragique de rédemption et de quête d’un idéal sanglant.

Nous nous trompons de réponse

 

16 Février 2016

Un Etat défaillant qui fragilise nos libertés

(Publié par La Tribune) Etat d'urgence, loi renseignement, déchéance de la nationalité, le gouvernement non seulement fait preuve d'inefficacité mais surtout affaiblit la garantie de nos libertés.
Par Aurelien Véron, président du Parti Libéral Démocrate

Le pouvoir sabote peu à peu l'Etat de droit garant de nos libertés et de notre sécurité juridique et physique. Il profite de la passivité, voire de la complicité de l'opposition. Je ne peux me résigner à cette dérive sécuritaire.

16 Novembre 2015

Défendons nos libertés par une riposte ferme

La France est frappée très durement une fois de plus par le terrorisme islamiste. Nos premières pensées vont aux victimes, à leur famille et à leurs proches. Nous appelons à l'unité nationale face à l'horreur. Montrons au monde qu'aucun acte de terrorisme n'ébranlera les valeurs de liberté et d'égalité qui ont façonné la France. Montrons aux adversaires de la démocratie et de la liberté que nous continuerons à vivre en démocrates et en citoyens libres.

06 Mai 2015

Loi sur le renseignement : les députés viennent de voter une loi liberticide et inutile

C’est finalement dans une quasi indifférence que le gouvernement a fait passer une loi fondamentalement liberticide qui n’aura aucun impact sur la sécurité nationale. Ce crime de lèse liberté a eu lieu aujourd'hui, le 5 mai, à l’Assemblée Nationale, lieu dans lequel les députés défendent les intérêts des citoyens… si, si, je vous assure… Indifférence totale ou presque, nous étions un peu plus de 200 sur la place des Terreaux devant l’Hôtel de Ville de Lyon samedi 2 mai.

14 Avril 2015

Big Brother

Le projet de loi sur le renseignement n'était débattu que par 35 députés à l'ouverture des débats à l'assemblée nationale lundi 13 avril. Pire que cette désinvolture à l'égard de nos libertés, aucun parti présent dans l'hémicycle ne s'est opposé à leur recul sans précédent. Des services sous l'autorité du ministre de l'intérieur - hiérarchie éminemment politique - auront accès au contenu de nos correspondances et de nos échanges téléphoniques, pourront poser caméras à notre domicile et des balises sur nos véhicules à notre insu sans jamais demander l'autorisation préalable d'un juge. Cette porte ouverte à toutes les dérives est inacceptable dans ne démocratie digne de ce nom.

17 Mars 2015

La loi sur le renseignement met fin à la protection de la vie privée des Français

Après la loi de lutte contre le terrorisme, la loi sur le renseignement ajoute une nouvelle couche de mesures liberticides, dangereuses pour la démocratie. Les entreprises Internet deviendront des mouchards chargés de surveiller leurs clients à leur insu et de les dénoncer en cas de doutes. Le Parti Libéral Démocrate dénonce cette obligation malsaine de délation des entreprises privées. Sans passer par des magistrats, des services policiers auront accès à tous les détails les plus privés de la vie quotidienne des Français sur la moindre suspicion. En plus des « accès administratifs aux données de connexions » - contacts téléphoniques et nombre de SMS -, les policiers pourront effectuer des « interceptions de sécurité » - lecture des mails et écoutes des conversations téléphoniques ». Grâce à des logiciels espions, ils pourront aussi lire et enregistrer, de façon indétectable et en temps réel, ce que les personnes surveillées tapent sur leur clavier.  La pose de micros et de caméras espions sera aussi possible au domicile et dans les véhicules des suspects… toujours sans aucune autorisation de magistrat.

16 Septembre 2014

Non à la loi scélérate Cazeneuve !

Le Parti Libéral Démocrate condamne avec la plus extrême vigueur le projet de loi anti-terroriste présenté au vote des parlementaires par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Elle semble hélas emporter l'adhésion de la quasi unanimité des parlementaires, l'un d'entre eux n'ayant pas hésité à déclarer qu'il était temps de "s'asseoir sur les libertés individuelles".

12 Mai 2012

Condoléances aux familles des victimes

Le Parti Libéral Démocrate adresse aux familles des victimes et à leurs proches toutes ses condoléances. Nous félicitons les forces de l'ordre pour l'efficacité de la traque du tueur au scooter. Le froid assassinat de 7 personnes nous rappelle que le combat contre le terrorisme islamiste ne s'arrête pas à nos portes.

13 Août 2010

Reconquête des quartiers pour lutter contre l'insécurité : fin de l'assistanat et tolérance zéro

Les récents évènements de Grenoble sont loin d'être anodins. Ils constituent une nouvelle étape dans l’escalade de la violence depuis les émeutes de 2005. Ils témoignent de trente années d'échec en matière de politique de sécurité urbaine. Ministre de l’intérieur dés 2002, Nicolas Sarkozy n’a su stopper l’extension et la dégradation des zones de non droit. A défaut d’apporter des solutions ayant fait preuve de leur efficacité, les récentes déclarations du gouvernement ne font qu'égarer notre République en livrant des boucs émissaires à une opinion publique exaspérée. Pour le Parti Libéral Démocrate, il n’est pas acceptable de scinder les Français en deux catégories, les citoyens de plein droit et les sous citoyens aux droits amputés. La loi doit être la même pour tous les Français. La priorité, c’est la reconquête des quartiers sensibles et, simultanément, le traitement des causes du mal.

Pages

S'abonner à RSS - Securité