syndicalisme

26 Mai 2016

Halte au chantage de la CGT

Le Parti Libéral Démocrate dénonce les multiples chantages auxquels la CGT se livre envers les Français et, aujourd'hui, envers la presse qu'elle souhaite soumettre à son diktat. Quelques poignées de militants activistes, part infime des salariés, bloquent déjà les raffineries, les ports. Ce mouvement s'étendra sans doute demain aux transports publics et aux centrales électriques. Mais la CGT du livre a aussi annoncé son interdiction de l'impression des journaux qui refusent d'insérer une page de sa propagande dans leur édition du jour. Non seulement la CGT veut paralyser la vie des Français et plonger des milliers de petites entreprises dans d'immenses difficultés, mais elle veut faire taire les voix médiatiques dénonçant son coup de force. Cette atteinte à la liberté de la presse est indigne d'une démocratie.

08 Octobre 2015

Libérons les salariés du monopole syndical

Les Français ont soif de liberté. Leurs attentes convergent, qu’ils soient entrepreneurs, indépendants ou salariés. Moins de charges, moins de normes, moins de règles et de monopoles, plus de concurrence, plus de flexibilité et d’autonomie. Le vote des salariés de Séphora sur les Champs-Elysées illustre bien cette aspiration. Ils sont 96% à vouloir travailler en soirée aux conditions négociées avec la direction. Les syndicats comptent pourtant attaquer ce referendum sans valeur juridique et imposer leur loi. Ce comportement idéologique opposé à l’intérêt des salariés explique l’absence de représentativité des syndicats en France, et les difficultés de négocier dans les entreprises. L’expression des salariés doit s’affranchir des vieilles centrales historiques qui vivent d’argent public et ne représentent que leurs propres intérêts.

26 Novembre 2014

Refusons la rente syndicale

Les syndicats « officiels » patronaux et syndycaux vont bénéficier d’une double manne automatique à partir de 2015 et devenir les rentiers de la République. L’une sera versée par le gouvernement à l'heure des restrictions budgétaires et des économies tous azimuts. L’autre alourdira le coût du travail par une nouvelle charge sociale spécifique alors que le coût du travail est déjà l’une des causes du chômage de masse. Le PLD dénonce cette fonctionnarisation des syndicats qui contrevient même aux principes fondamentaux de démocratie sociale telle qu'elle est pratiquée en Europe du Nord.

07 Juillet 2014

Une refondation syndicale, vite !

Le Parti Libéral Démocrate juge inutile la conférence sociale. Sa conclusion est déjà écrite, ses acteurs jouent chacun leur rôle habituel. Le gouvernement n'a aucun besoin de s'abriter derrière le jeu usuel des confédérations syndicales pour assumer des réformes vitales pour le pays comme la suspension de seuils de représentation syndicale dans les PME. Mais François Hollande aura eu au moins eu un mérite en mettant les mains dans ce cambouis indigne de sa fonction de Président : désigner aux Français les responsables des blocages qui font plonger le pays.

24 Septembre 2013

Salariés de Séphora sacrifiés sur l'autel de l'idéologie syndicale

Après Bricorama, c'est au tour de Séphora de se heurter au double mur de la sur-réglementation et d'un syndicalisme idéologique. Comment imaginer qu'une boutique installée sur la plus belle avenue du monde soit contrainte de fermer à 21h00 ? Le défilé ininterrompu de touristes à fort pouvoir d'achat reste si important que la boutique annonce réaliser 20 % de son chiffre d'affaire après 21h00. Suite à la décision en appel de rétablir cette limite horaire, les salariés déséspérés ont spontanément monté un collectif pour défendre le droit de travailler en soirée. La loi s'immisce une fois de plus dans le mode de vie des citoyens, salariés ou/et clients, au lieu de les laisser assumer leurs propres aspirations.

S'abonner à RSS - syndicalisme