Libre circulation

15 Mai 2014

Montebourg ou la destruction par la préférence nationale

Photo  AFP

Selon les termes du décret "patriotisme économique", le Ministre de l'Economie pourra bloquer les acquisitions d'entreprises françaises par des entreprises étrangères dans des secteurs jugés "stratégiques", on ne sait pourquoi. C'est à la fois une grave atteinte au droit de propriété et une entorse grave aux traités fondateurs de la construction européenne, aux principes de libre circulation des biens et des capitaux, ainsi qu'à celui de la libre concurrence entre entreprises. En un seul décret promulgué à la sauvette, Arnaud Montebourg peut se vanter d'avoir abattu quelques fondations législatives majeures. Nous refusons cette dérive vénézuélienne du pays.

L'Europe des libertés

La construction européenne a permis de bâtir un véritable espace de collaboration entre des peuples déchirés par des guerres séculaires. Cet acquis doit être préservé. Nous estimons cependant que ce développement a pris un tour menaçant depuis les années 1990. Du traité de Maastricht à celui de Lisbonne une structure bureaucratique impose un agenda en se passant des expressions démocratiques nationales.

S'abonner à RSS - Libre circulation