Exil fiscal

13 Décembre 2012

Merci Monsieur Depardieu !

En vendant son luxueux hôtel particuler de la rue du Cherche-Midi pour s'installer dans une misérable bicoque de Néchin (Belgique), Gérard Depardieu sacrifie à la fois son art de vivre et sa réputation publique pour signaler à ses compatriotes l'impasse fiscale dans laquelle le Gouvernement a engagé le pays. Certains, à l'image du député PS Yann Galut, voudraient le priver de son passeport, comme Robespierre punissant de mort les émigrés.

S'abonner à RSS - Exil fiscal